Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et les musiques voisines du jazz, à Orléans et en région Centre-Val de Loire

Payday Loans

Lames sensibles, ne pas s’abstenir !

Il y a des jours, comme ça, où on est content d’être sorti de chez soi. C’était le cas samedi, au Théâtre d’Orléans. On y a d’abord appris que le bar-brasserie-restaurant de l’endroit allait rouvrir. Et bientôt : le 7 février. Et avec des gens biens : les patrons du fameux “Un toit pour toi”, à Sandillon, adresse parmi plus les fameuses du Loiret, dans tous les sens du terme.
sd-mlb

Photos Marie-Line Bonneau,
à laquelle on adresse un chaleureux merci !

Et puis il y avait ce concert des Samedis du Jazz, avec le duo Florent Sepchat (accordéon) / Renaud Détruit (vibraphone et marimba), à 15 heures.
Une heure de bonheur partagé pour les près de 300 spectateurs présents.

Où l’on s’est aperçu que le mariage sinon improbable du moins inhabituel de ces lames frappées, frottées et soufflées savait nous toucher l’âme, tout simplement. Une musique toujours mélodieuse et harmonieuse, souvent gaie et chantante, parfois plus grave, et qui sait faire jazzer des sources très diverses : il faut oser marier Gil Evans à Bartok (quoi que), Airelle Besson et la musique de film, le tout ponctué de compositions originales… et qui le sont vraiment !

Les deux compères aiment le beau son et les mises en place impeccable. Leur musique, jamais lisse pour autant, n’en est que plus lisible et touche parfaitement son but.

Ils vont sortir un disque en mars, chez Cristal Records. Nous nous ferons un devoir de le chroniquer ici même. Pour prolonger le plaisir… JLD
sd-mlb2

Rendez-vous dans un mois, samedi 11 février, même heure, même endroit, avec le trio Ocara, entre Nuevo tango et New musette…

14 janvier, le duo Sepchat/Détruit est aux “Samedis du Jazz”

Grande pourvoyeuse de musiciens de jazz (l’école Jazz à Tours et le Petit faucheux n’y sont pas pour rien !), la capitale d’Indre-et-Loire est de nouveau à l’honneur en ce début d’année, qui voit les “Samedis du Jazz” accueillir deux de ses brillants sujets, dans un duo original accordéon-vibraphone.
sepchat-detruitsite

Un duo de lames frappées et soufflées, la rencontre entre deux musiciens talentueux partageant une même passion… L’association originale de l’accordéon et du vibraphone (ou du marimba) est une instrumentation exigeante et intéressante car elle réunit deux instruments à claviers aux modes de jeux très différents. 

Le répertoire du duo que forment Florent Sepchat et Renaud Détruit résulte d’influences variées, en un parcours singulier au sein de musiques soigneusement choisies et de compositions personnelles, ainsi que de détours du côté de la musique écrite du XXe siècle.

Avec Florent Sepchat (accordéon), Renaud Détruit (vibraphone, marimba)

Proposé par ô jazz ! et la Scène nationale d’orléans,
samedi 14 janvier à 15 heures, hall du Théâtre d’Orléans - Gratuit

Ici, une vidéo pour se faire une idée

Tremplin “Jazz or jazz” 2017, il est temps de s’inscrire !

Dans le cadre de la seconde édition du festival “Jazz or jazz” (19 au 22 avril), la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! organisent un tremplin “jazz et musiques improvisées” destiné au jeunes formations de la région Centre-Val de Loire.
tremplin-2016pd
Tremplin 2016, “Les Pompiers” en concert. Photo Patrice Delatouche

Où ?
Le tremplin se tiendra le samedi 22 avril 2017 au Théâtre d’Orléans, où les quatre groupes présélectionnés sur dossier se produiront en conditions de concert

Qui ?
Ouvert à des formations régionales (du duo au sextet) présentant un répertoire d’œuvres originales, ce tremplin est une autre expression de l’ambition commune de la Scène nationale d’Orléans et de l’association ô jazz !, qui proposent depuis huit saisons des concerts mensuels dédiés à la jeune scène jazz, les “Samedis du Jazz”.

Quoi ?
Le groupe lauréat, désigné par un jury de professionnels (musiciens, journalistes, programmateurs…), sera notamment programmé lors de “Jazz à l’Evêché” (Orléans, 21 juin 2017), au Petit faucheux à Tours et au Sunset-Sunside à Paris. Il sera sélectionné pour la finale du tremplin national “RéZZo Focal/Jazz à Vienne”, partenaire (concert en 2018).

Dossier d’inscription sur demande auprès d’ô jazz ! contact.ojazz@gmail.com
Retour impératif du dossier complet avant le mercredi 15 février 2017

2017, bonne année (ô) jazz !

ô jazz ! qui ne dévie pas du sillon qu’il s’est tracé, continuera en 2017 à soutenir la jeune scène jazz régionale. Vous pouvez d’ores et déjà noter dans vos agendas les rendez-vous que nous vous fixons au premier semestre.
final

CONCERT
Samedi 14 janvier 2017 / DUO SEPCHAT-DETRUIT (vibraphone, accordéon). Dans le cadre des Samedis du Jazz proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans à 15 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

CONCERT
Samedi 11 février 2017 / ASTORIA TRIO (tango). Dans le cadre des Samedis du Jazz proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans à 15 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

CONCERT
Samedi 18 mars 2017 / BROTHERS (Avec Géraud Portal, Etienne Déconfin et Kush Abadey). Dans le cadre des Samedis du Jazz proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans à 15 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

SORTIE D’ALBUM – CONCERTS
Jeudi 20 avril / KIMONO. A l’occasion de la sortie de leur premier album, produit par ô jazz ! Avec Christophe Monniot saxophones, clavier ; Roberto Negro piano, clavier ; Stéphane Decolly, basse ; Adrien Chennebault batterie, percussions. A 22 h 30, salle Barrault du Théâtre d’Orléans.

Vendredi 21 avril / KIMONO. A l’occasion de la sortie de leur premier album, produit par ô jazz ! Avec Christophe Monniot saxophones, clavier ; Roberto Negro piano, clavier ; Stéphane Decolly, basse ; Adrien Chennebault batterie, percussions. Première partie, le Gauthier Toux Trio (lauréat des Tremplins Jazz or jazz et Jazz à La Défense 2016), avec Gauthier Toux, piano ; Kenneth Dahl Knudsen, contrebasse ; Maxence Sibille batterie. Proposé en partenariat avec le Petit faucheux, à 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.

TREMPLIN JAZZ – CONCERTS
Samedi 22 avril / TREMPLIN RÉGIONAL JAZZ OR JAZZ. Quatre groupes en compétition, en public et devant un jury de professionnels. A 14 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

CONCERT
Samedi 29 avril / LES VERITABLES DUCS (quartet). Dans le cadre des Samedis du Jazz proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans à 15 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

CONCERT
Samedi 27 mai / BERTRAND RENAUDIN TRIO. Dans le cadre des Samedis du Jazz proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans à 15 heures, dans le hall du Théâtre d’Orléans. Gratuit.

FESTIVAL
Mercredi 21 au samedi 24 juin / JAZZ A L’EVECHÉ. Sous la direction artistique de Stéphane Kochoyan, une vingtaine de concerts gratuits proposés au Jardin de l’Evêché, à midi et en soirée, par la ville d’Orléans, en partenariat avec ô jazz ! (quatre concerts de début de soirée), Musique et Equilibre, Le Nuage en Pantalon et ABCD.

Et d’autres rendez-vous, qui sait, toujours à retrouver sur www.ojazz.fr
Bref, bonne année !

Enregistrement de Kimono (2), un tour en coulisses…

Tour à tour concentrés, songeurs, studieux, perplexes ou plus détendus… Roberto Negro, Adrien Chennebault, Stéphane Decolly et Christophe Monniot ont passé trois jours intenses au Studio Sextan de Malakoff les 20, 21 et 22 décembre.
l10101071

Au menu, rien moins que l’enregistrement de leur premier album, produit par ô jazz ! et dont la sortie est fixée en avril, avec notamment un premier concert à la Scène nationale d’Orléans, le 22 avril, dans le cadre du festival “Jazz or jazz”.
l10100961

D’AUTRES IMAGES ICI : [Lire la suite de cet article...]

Propul’Son 11 : appel à candidatures !

La Fraca-Ma et son réseau lancent la dixième édition de leur dispositif de repérage et d’accompagnement à destination des formations régionales de musique amplifiée (reggae, punk, rock, electro, hip hop…). Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 janvier 2017.
propulson

Le Propul’Son est un dispositif destiné aux artistes et groupes musicaux de la région Centre-Val de Loire. Objectif : donner des clés aux artistes afin d’être autonomes dans leur environnement professionnel.
Coordonné par la Fraca-Ma, Pôle régional musiques actuelles soutenu par la Région Centre-Val de Loire et la Drac Centre-Val de Loire, le Propul’Son a accompagné depuis 2004 plus d’une centaine de projets musicaux.

À l’issue de l’appel à candidature, un jury composé de professionnels du secteur (salles, labels, tourneurs, studios…) propose d’accompagner une quinzaine de projets dont deux à trois au niveau régional.

L’accompagnement s’appuie sur plusieurs types d’actions, de la formation (administrative, technique ou artistique) à la résidence (temps de filage, de création, de préparation à la scène…) en passant par l’aide à la diffusion et la mise en réseau avec des professionnels du secteur.

Les critères de sélection
L’esthétique (projet inscrit dans le courant des musiques amplifiées), l’innovation artistique, la motivation, la disponibilité, la capacité du groupe/artiste à communiquer sur son projet et l’expérience scénique.

Demandes de dossier en région
18 / Piston - Nicolas Moreau, Emmetrop (accompagnement.us@emmetrop.fr)
28 / Microsillon - Gilles Cordier, l’Arsenal (larsenal28@gmail.com)
36 / la Rockade - Sylvain Fras, Caiman (sylvain.caiman@gmail.com)
37 / ACD/C37 - Jérémie Hahn, Fraca-Ma (propulson@fracama.org)
41 / Why Not ! - Fanny Landais, On n’est pas des machines / le Chato’do (fanny.landais@onnestpasdesmachines.com)
45 / Fader - Benjamin Alcaniz, Polysonik (contact@polysonik.fr)

Date limite de dépôt des candidatures : 15 janvier 2017

Trois tranches de “Steak”, par Yves Dupont

Steak aux Samedis du Jazz : c’était le 10 décembre. Yves Dupont avait apporté ses feutres. Avec, par ordre d’entrée en scène, Flavien Légland, Axel Gaudron et Paul Cadier.
steak1steak2steak3
Retrouvez les dessins (les toiles, les aquarelles…) d’Yves Dupont sur son site,
en cliquant ici même.

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    need-edenIl y a à peine un an, Claude Tchamitchian signait “Traces”, une pièce pour sextet avec voix, avec laquelle il regardait vers ses origines arméniennes. Il sort aujourd’hui Need Eden dans la même veine. Son tentet, l’Acoustic Lousadzac, entièrement acoustique comme son nom l’indique, regroupe des musiciens amis parfaitement à l’aise, puisqu’ils pratiquent tous dans le même esprit musical, inventif et mélangeur de genres. Les trois suites orchestrales qui composent “Need Eden”, chacune formée de trois parties, sont pleines d’influences sorties de la grande culture musicale du contrebassiste-compositeur. Il y a de la musique répétitive, des phrases venues du début du XXe siècle, des refrains populaires, des moments très jazz de grand ensemble, de la musique contemporaine, tout cela totalement assimilé, intégré dans un ensemble très personnel et merveilleusement cohérent. Chaque musicien, Catherine Delaunay et Roland Pinsard à la clarinette, Régis Huby et Guillaume Roy au violon, Edward Perraud à la batterie, Rémi Charmasson à la guitare, Fabrice Martinez à la trompette et Stéphane Oliva au piano, apportent leur savoir-faire pour rendre cette musique terriblement vivante. A noter la voix de la chanteuse contemporaine Géraldine Keller, qui apparaît vraiment comme un instrument parmi d’autres. Il y a une puissance dans cette musique, dans son universalité, dans sa maturité, une sorte d’évidence profonde qui parle directement à l’émotion. Une très grande réussite. BC (Emouvance/Absilone-Socadisc)

    album-metal-ikLe bassiste Laurent David a toujours écouté de la musique dite pop, les grands noms des années 60-70 et au-delà. En même temps, il est tombé dans Miles Davis et n’en est jamais ressorti, se lançant donc dans une carrière de jazzman. Mais avec ses amis Thomas Puybasset au saxo et Maxime Zampiéri à la batterie, il a tenté un retour vers cette musique rock, et plus particulièrement vers le monstrueux Metallica. Monstrueux, parce que cette montagne de bruit ne s’apprivoise pas facilement. Et son projet, IK M&T@L, est très réussi. Ils ont repris des thèmes du groupe, en ont extrait les mélodies cachées, et ont trouvé plein d’astuces pour transcrire la force du groupe d’origine. Sans guitare ! L’énergie est là, les constructions très jazz des morceaux amènent des ambiances partagées, le saxo sait faire monter la température sans assourdir, il sait émouvoir aussi dans des phrases douces, nostalgiques, la basse inventive, traitée à la fois en rythmique et en mélodique, lance un son, un vrai, assumé et clair. La batterie n’essaie pas d’assommer ses partenaires. Un cd agréable du début à la fin, travail inspiré de trois musiciens malicieux et pleins de références diverses. BC (Label Durance – UVM Distribution).

    jassbac Ils sont quatre musiciens avec chacun un palmarès impressionnant. Ils sont tous leaders de formations plus ou moins grandes. Ils ont donc appelé Jass leur nom de groupe, de leurs initiales, pour qu’il n’y ait pas de leader. John Hollenbeck est un batteur-percussioniste et chef d'orchestre américain dont le renom a franchi l'Atlantique, et qui touche au jazz, à la world music et à la musique contemporaine. Alban Darche a prêté son saxo à beaucoup de formations de styles différents. Samuel Blaser a joué avec des grands “classiques”, mais a aussi beaucoup improvisé dans la musique plus expérimentale, “Marcel et Solange” de nos amis du Tricollectif, par exemple. Quand à Sébastien Boisseau, qui participe avec son ami Alban à Yolk, collectif et éditeur de Nantes, il compose énormément et glisse sa contrebasse dans de nombreuses expériences. Tous les quatre nous proposent Mix of Sun and Clouds, neuf morceaux de jazz de leur cru. Avec une complicité réjouissante, ils déroulent leur musique tantôt joyeuse, légère, tantôt plus narrative, plus solennelle. Leur énorme savoir-faire ne se montre jamais, même s’il leur permet des moments jubilatoires, des poussées collectives d’énergie ou des dialogues insistants sur des rythmes recherchés. Ils sont capables de tout, de la rumba dansante au morceau introspectif émouvant. Et ce tout, ils le font bien. De très beaux représentants du jazz français actuel, intelligent et farceur, fort en personnalité mais surtout intéressant et agréable. BC (Yolk Music – L’autre Distribution)

    darcy Toujours à la tête de sa Secret Society, un big band de dix-huit musiciens comme on n'en fait – presque – plus, le tout juste quadragénaire compositeur et chef d'orchestre canadien Darcy James Argue fait un retour tonitruant sur nos platines avec un troisième album, Real Enemies. Après s'être fait les dents avec “Infernal Machine” en 2009, puis “Brooklyn Babylon” en 2013 (tous deux nominés “Meilleur album de grand ensemble jazz” aux Grammy Awards), dans une exploration gourmande de toutes les facettes et possibilités instrumentales du grand orchestre jazz, cet élève surdoué de Bob Brookmeyer et Maria Schneider nous offre aujourd'hui un album-concept très ambitieux, dédié à l'une de ses obsessions personnelles : la fascination maladive des USA pour la théorie du complot, prétexte à toutes les dérives, depuis le Maccarthysme jusqu'au déclenchement de la deuxième guerre en Irak. Empruntant son titre au livre de Kathryn S. Olmsted (“Real Enemies : Conspiracy Theories and American Democracy, World War I to 9/11” – 2009), l'album offre 13 plages et autant d'ambiances musicales, jalonnées de clin-d'œils et de références, qui puisent aux sources les plus diverses, du dodécaphonisme à la musique de cirque en passant par le funk ! Ponctué d'extraits de discours ou d'interventions médiatiques de Kennedy, Bush Junior, Dick Cheney et consorts qui, en surimpression, apportent leur mesure d'angoisse, Real Enemies est un exercice jubilatoire de virtuosité mélodique, harmonique et orchestrale, qui nous plonge, entre effroi, stupeur et jouissance, dans l’atmosphère d'une Amérique pathologiquement sécuritaire. Perturbant, mais réellement brillant ! JLD (New Amsterdam Records)

    bounce-trio-couv585On avait parlé dans ces colonnes (octobre 2014) de “Small Streams, Big Rivers”. Matthieu Marthouret et son Bounce trio vient de sortir un nouvel enregistrement, Contrasts. Le sax et la clarinette sont toujours assurés par Toine Thys, et la batterie par Gautier Garrigue, des amis de longue date. Mais Matthieu a invité la guitare de Serge Lazarevitch à se joindre au trio, ainsi que, sur une plage du cd, la voix de Nicolas Kummert. Matthieu aux claviers entraîne ses amis dans ses propres compos, mais aussi dans deux reprises (“Shine on You Crazy Diamond”, du Pink Floyd et “Kind Folk” du trompettiste Kenny Wheeler) et de brèves impros captées sur le vif. L’orgue électrique que Matthieu utilise souvent donne un cachet assez rare, surtout lorsque le dialogue avec la guitare s’établit ; le contraste entre la sécheresse, la netteté des notes de guitare et la molle continuité du son de l’orgue fonctionne à plein, le saxo venant ajouter sa dimension malicieuse et son énergie propre (“Keepin’it Quiet”). On sent la complicité des quatre musiciens, leur liberté les uns par rapport aux autres. Un jazz très agréable et néanmoins savant, brillamment interprété par des musiciens en pleine possession de leurs moyens. Et leur culture fait sentir de nombreuses influences passées au crible de leur savoir musical. A noter que Contrasts officialise un nouveau label indépendant, créé par des musiciens pour des musiciens, WeSeeMusicRecords. A suivre. BC (WeSeeMusic - Socadisc)

    shai2On l’avait attendu un soir de festival à l’Evéché en juin dernier, et on avait eu raison. Le concert de Shaï Maestro était superbe. Il nous avait annoncé la venue d’un prochain enregistrement du trio. C’est fait. The stone skipper vient de sortir. Après une introduction très enfantine et pas très accrocheuse, le trio, plus attaché que jamais à ses racines juives, nous propose quelques plages bien construites et impeccablement jouées, mais nettement moins emballantes que les enregistrements précédents, malgré la présence d’invités, les chanteuses Gretchen Parlato, la Bulgare Neli Andreeva, et Theo Beckmann. Ces voix renforcent le côté enfantin un peu mièvre, sans apporter vraiment d’énergie. Il faut attendre la deuxième moitié du cd pour retrouver ce son particulier du trio appartenant manifestement au jazz. De magnifiques moments au piano quasi solo (“It’s your blessing and your curse”), et des dialogues intéressants entre les trois musiciens, Jorge Roeder plus brillant que jamais à la contrebasse et Ziv Ravitz toujours dans sa redoutable précision. On est vraiment dans l’énergie du jazz, dans le plaisir de mélodies qui entraînent le trio et l’auditeur. Moment trop bref ! L’épilogue referme religieusement les portes de cette étrange synagogue mi-enfantine, mi-communautaire. Affaire à suivre. BC (In Vivo)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Nos articles récents

  • Nos rubriques

  • widget-sous-kimono
    thelem_logo
  • Agenda Jazz



    Mercredi 18 janvier
    jcarter JAMES CARTER ORGAN TRIO. Avec James Carter, saxophones ; Gerard Gibbs, orgue Hammond B3 ; Alex White batterie. Première partie “Soul Romance” (Samy Chapuis, batterie, composition ; Valentin Pommeray, piano ; Flavien Légland, contrebasse). Tarifs : 16 € / 12 € / 8 €. A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours. 02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Du jeudi 19 au dimanche 29 janvier
    FESTIVAL “AU FIL DU JAZZ”. Des jeunes musiciens professionnels en fin de formation jazz (DEM jazz) aux Groove Catchers, en passant par les 51Shots, se sont plusieurs musiciens et groupes issus de Jazz à Tours (mais aussi venus d'ailleurs…) qui se produiront en Touraine pour ce festival partenaire de Jazz à Tours depuis de nombreuses années. A Bourgueil, Cinq-Mars-la-Pile, Langeais et Saint-Patrice (Indre-et-Loire). Renseignements ici.

    Jeudi 19 janvier
    JAZZ EXPO QUARTET. Venez découvrir Isabelle Sabatier, chantant au milieu des œuvres picturales de Gilbert Sabatier. Elle sera accompagnée par Jean-Christophe Briant à l’orgue, Sébastien Janjou à la guitare et Johan Cortes à la batterie. Proposé par l'Hôtel Mercure dans le cadre de ses “Jeudis du Jazz”, 44, Quai Barentin à Orléans. De 19 à 22 heures en trois sets. Concert gratuit, bar, planches de charcuterie et de fromage à consommer au bar et restaurant. 02 38 62 17 39

    Jeudi 19 janvier milteau JEAN-JACQUES MILTEAU/ERIC BIBB (blues). A 21 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80.www.allthatjazz.fr

    Vendredi 20 janvier
    NICO DUPORTAL AND HIS RHYTHM DUDES (Rhythm & Blues et Rock’n’roll). Emission-concert proposée par “Jazz avec Babou”, à 20 h 30 à la Salle des fêtes de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (place du 11 Novembre 1918). 25 €. Réservation posssible au 07 68 19 01 94. Diffusion sur RCF-Loiret. Billetterie en ligne sur www.jazzavecbabou.com

    Dimanche 22 janvier
    BLUE ORGAN QUARTET. Avec Benoît Ribière (orgue Hammond B3), Francis Gonzales (batterie), Antony Stelmazack (guitare), Carl Schlosser (saxophone). Proposé par le Hot Club du Gâtinais à 17 heures au Tivoli, à Montargis. Réservations par courrier (chèque 16 € par place) au HoTCluB du Gâtinais, 222, rue des Hauts de Viroy, 45200 Amilly.
    06 10 61 79 20

    Jeudi 26 janvier
    THOMAS DUTRONC (jazz franco-manouche). A 20 h 30 à l'Espace George-Sand de Chécy. 40 €. www.checy.fr

    Jeudi 26 janvier
    airelle1 RADIO ONE (Airelle Besson quartet). Avec Airelle Besson, trompette ; Isabel Sorling, voix ; Benjamin Moussay piano, claviers ; Fabrice Moreau, batterie. Première partie, “Les Pompiers” (Théo Secheppet, saxophone alto, électronique, compositions ; Paul Cadier, saxophone ténor ; Alexis Persigan, trombone ; Flavien Légland, contrebasse ; Bastien Torren batterie). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours. Tarifs : 23 € / 18 € / 11 €. 02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Vendredi 27 janvier
    FESTIVAL COCKTAIL PUEBLO. Avec Lord Rectangle (France), Guess What (France), Stef Ketteringham (Grande-Bretagne). Concert debout. A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours. Tarifs : 10 € / 6 €. 02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Vendredi 27 janvier
    MARCEL LOEFFLER (jazz manouche). Avec Marcel Loeffler (accordéon) et Cédric Loeffler (guitare). A 20 h 30 au Style, route de Tours à Vierzon (Cher). 15 €.
    Réservations : 06 50 21 74 38

    Samedi 28 Janvier
    dsevestre1CABARET JAZZ. Avec le Big Band d’Olivet, dirigé par Bernard Petit-Bagnard (soliste invité : David Sevestre, saxophoniste), et l'Atelier jazz de la MJC d’Olivet, dirigé par Baptiste Dubreuil. De 21 heures à minuit au Centre culturel d’Yvremont, 75, rue de l'Yvette à Olivet. En coproduction avec la Ville d’Olivet. Entrée libre, buvette sur place.

    Mardi 31 janvier
    GUILLAUME DE CHASSY (Silences). Avec Guillaume de Chassy, piano ; Thomas Savy, clarinettes ; Arnault Cuisinier, contrebasse. En première partie de soirée, Guillaume de Chassy vous invite à découvrir un projet musical porté par la flûtiste Léa Ciechelski et composé de ses étudiants du cursus Jazz à Tours-Conservatoire de Tours. A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours. Tarif : 6 € (gratuit pour les élèves et les professeurs du CRR de Tours et de Jazz à Tours). 02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Mercredi 1er février
    S'Y RETROUVER DANS L'HISTOIRE DE LA MUSIQUE. 4e épisode : LA MUSIQUE DES XXe ET XXIe SIÈCLES. Proposé par le Conservatoire d'Orléans. Une leçon de musique présentée par Julien Joubert bien connu pour son humour et son sens de la pédagogie. Avec les élèves des classes de Virginie Tripette, Émilie Legroux, Clément Joubert, Francis Lecointe, Dania Altabbaa et des amis musiciens du Conservatoire d’Orléans. A 19 heures, Salle de l'Institut, place Sainte-Croix à Orléans. Entrée libre.

    Vendredi 3 février
    BRISA ROCHÉ (soul, jazz). A 21 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80.www.allthatjazz.fr

    Samedi 4 février
    double-t DOUBLE T. Avec Jean-Jacques Taïb et Claude Tissendier (saxophones), accompagnés de David Salesse à la contrebasse, Alain Wilsh à la guitare et Alain Chaudron à la batterie. A Saint-Denis-en-Val. Une soirée où l'on pourra danser dès 20 heures, avec une initiation à la danse swing animé par Sébastien Riby. Concert à partir de 21 heures. Entrée 8 €, gratuit moins de 12 ans.
    06 20 30 27 99.

    Dimanche 5 février
    TRAVELLIN'LIGHT WITH BILLIE. Hommage à Billie Holiday avec Dominique Magloire (chant) accompagnée du Quartet de Michel Pastre. Proposé par le Hot Club du Gâtinais à 17 heures au Tivoli, à Montargis. Réservations par courrier (chèque 16 € par place) au HoTCluB du Gâtinais, 222, rue des Hauts de Viroy, 45200 Amilly.
    06 10 61 79 20

    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • A visiter

  • Jazz Radios

  • Jazz à New-York, see U…

    bye-bye-ny Avec la fermeture du “Garage” fin décembre 2015, après celle du “Lenox Lounge” au cours de la même année, sans parler du déménagement forcé du Zinc Bar et de la Jazz Gallery, de la réaffectation du Poisson Rouge et de tant d'autres clubs mythiques, ce “Jazz à New York” (daté de 2010) est aujourd'hui frappé d'obsolescence. En attendant sa mise à jour (envisagée) cette rubrique créée pour ô jazz ! en 2010 par Jean-Louis Derenne n'est plus disponible. So long folks…
  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com

    VOUS UTILISEZ INTERNET EXPLORER ? CE SITE VOUS PARAIT ILLISIBLE ! ADOPTEZ FIREFOX, C'EST MAGIQUE !
    En suivant ce lien.

    SUIVEZ aussi toute l'actualité d'ô jazz ! en vous abonnant à notre fil d'info Twitter sur :
    www.twitter.com/actuojazz
  • Partenaire

    Jazz Radio