Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et ses musiques sœurs, en Centre-Val de Loire et ailleurs !

Payday Loans

Concert participatif : appel à métronomes !

L’Ensemble Cairn rend hommage au compositeur hongrois György Ligeti le 30 janvier 2019 au Théâtre d’Orléans. En préambule, l’Ensemble souhaite réaliser une performance musicale, dans le hall, autour de son “Poème symphonique pour 100 métronomes”. Pour ce faire, les musiciens ont besoin de votre aide ! metronomes

La Scène nationale d’Orléans lance un appel au prêt de 100 métronomes. Ils battent la mesure d’une musique, d’un instant, d’une vie et font souvent référence à une histoire personnelle… Au travers du projet musical de l’Ensemble Cairn, faites revivre le temps de la performance, un souvenir, une émotion, un morceau de votre histoire par le biais de ces objets symboliques. En effet les métronomes prêtés par vos soins feront partie intégrante de l’œuvre proposée par les artistes.

TOUS LES DÉTAILS EN CLIQUANT CI-CONTRE : [Lire la suite de cet article...]

C’est nouveau, ça vient de sortir !

La scène jazz régionale – et singulièrement orléanaise – continue d’alimenter nos plaisirs de jazz avec des projets discographiques variés, à l’image de deux productions récentes : le nouveau cd (“Ori”) d’Omer Pulse (ex-Omer Jazz, combo drivé par l’ami Omer Yehouessi), et le premier enregistrement (“Alchemille”) de la chanteuse (et compositrice) Julia Nivan, bien entourée par un duo de choc, Laurent Desmurs (piano) et Thierry Leu (contrebasse).
omer-et-jn

A retrouver, acquérir, apprécier via :
Le site d’Omer Pulse, ici / Le site de Julia Nivan, là

Participez à la première “Second line” d’Orléans !

Musicien-ne-s instrumentistes à vent et à percussions, venez partager, avec Musique & Equilibre, la grande folie et la grande fête d’une “Second Line” pour la première fois à Orléans !
second-l-me

Que vous soyez élève d’une école de musique privée ou publique, d’un conservatoire, d’une harmonie, d’une batterie-fanfare ou simplement instrumentiste amateur qui souhaite partager une expérience exceptionnelle, rejoignez ce projet original.

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE : [Lire la suite de cet article...]

Un stage “big-band” et “improvisation” avec OjazzO

En janvier 2019, quatre musiciens de l’excellent tentet orléanais OjazzO proposent la 3e édition de leur stage “big-band” et “improvisation” ouvert aux amateurs (niveau 4e année d’instrument, équivalent fin de 1er cycle), avec pour thème, jumelage oblige, la musique de la Nouvelle Orléans.stage-ojazzo

Aux manettes de ce stage, quatre figures bien connues du jazz régional : Jean-Claude Giffaut (direction musicale), Guy-Claude Charcellay (cuivres), Hérvé Masson (section rythmique) et Marc Béguin (bois).

Le stage se déroulera au Conservatoire de Saint-Jean-de-la-Ruelle sur trois week-ends de janvier. Le concert final sera donné le samedi 30 mars à 15 heures au Théâtre d’Orléans dans le cadre d’un Samedi du Jazz “bonus” ! Qu’on se le dise…

Renseignements : stagebigband@gmail.com / 06 20 43 00 32 ou 06 86 67 85 87

Le Projekt Big-Band rend hommage à Pat Metheny

Dix-huit musiciens parmi la crème du jazz orléano-tourangeau : c’est le Projekt Big-Band, qui nous ravit chaque année en adaptant un nouveau répertoire. Cette fois, c’est le guitariste Pat Metheny, à l’occasion de trois concerts, le week-end des 21, 22 et 23 décembre.
projekt

Vendredi 21 et samedi 22 décembre à 20 h 30, dimanche 23 à 16 h 30. A la Maison des Arts et de la Musique, cours Victor-Hugo (Orléans Sud, face au lycée Charles-Péguy). 12 et 6 €. Réservations via : projektbigband@gmail.com

A noter également : le Projekt Big-Band sera en concert avec ô jazz ! le 8 juin 2019 à 15 heures, pour le tout dernier concert de la 10e saison des Samedis du jazz, salle Touchard du Théâtre d’Orléans.

“Face à Phase” enchante les “Samedis du Jazz”

83e “Samedi du Jazz” proposé ce samedi 8 décembre par la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! Encore 350 personnes pour le beau voyage musical proposé par un enthousiasmant quintet entre jazz et rock progressif.
nl1
Photos Patrice Delatouche

Le quintet s’est formé autour du saxophoniste Noémy Lhomme, originaire d’Issoudun, qui a réuni une brochette de jeunes musiciens rencontrés notamment à Paris, alors qu’ils sortaient tous de différents conservatoires d’Ile-de-France.

Ainsi est né le Noémy Lhomme quintet, aujourd’hui rebaptisé “Face à Phase”, une solide formation dont la jeunesse (ils ont moins de trente ans) n’a d’égale que le savoir-faire et la grande culture musicale.

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE : [Lire la suite de cet article...]

Le quintet “Face à Phase” aux “Samedis” le 8 décembre

Dernier “Samedi du Jazz” de l’année (mais pas de la saison), samedi 8 au Théâtre d’Orléans, avec le quintet de Noemy Lhomme “Face à Phase”.nlhomme5tet

Créé en 2015 autour de Noemy Lhomme, originaire d’Issoudun (Indre), le quintet réunit des musiciens issus du Conservatoire Supérieur de Paris, du Pôle supérieur de Paris Boulogne Billancourt et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.
Son projet artistique : explorer les interactions entre l’acoustique, l’électrique et l’électronique dans l’improvisation…

Avec Noëmy Lhomme (lead, saxs, effets), Etienne Manchon (clavier, piano), Hugo Rongières (basse électrique), Raphaël Archambault (guitare) et Tamino Edener (batterie)

Samedi 8 décembre à 15 heures au Théâtre d’Orléans. Gratuit.

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    claxxxClaxxx est un album du guitariste baryton Claudio Miotti et, paradoxalement, c'est le clarinettiste (Matteo Pastorino, repéré avec “Suite for Modigliani”, chroniqué ici même) qui, d'entrée de jeu, tient la vedette. Mais il est vrai qu'il n'est pas si fréquent de croiser une clarinette basse, et que cet instrument démontre ici, une fois encore, l'étendue de ses possibilités autant que la profondeur et la beauté de son timbre. Avec le morceau qui donne son titre au cd, le trio (Jean-Baptiste Pinet est à la batterie) démarre très fort. Récurrence saisissante du “Y tovadia la quiero” du saxophoniste Joe Henderson (1979) – on pense également au “Sing a song of song” de Kenny Garrett – “Claxxx”, repris en rap en fin du disque, donne le ton : celui d'un jazz au groove puissant et dont l'inspiration doit beaucoup au rock, tout en assumant un certain lyrisme. Autant dire que ce cd à l'instrumentation inédite, servi par trois jeunes musiciens complices réunis autour d'une musique raffinée et accessible, est l'une des bonnes surprises de cette fin d'année. JLD (Auand Records)

    zoot Ils avaient déjà sorti un album un peu confidentiel l'année dernière. Le second prend son envol plus largement. Le Zoot Octet, locomotive du Zoot Collectif parisien, propose la Zoot Suite Vol 2. Ils sont jeunes, venus à Paris de tous les coins du pays pour leurs études musicales. En septembre 2016, ils forment un collectif au sein duquel plein de formations se font et se défont. Mais cet octet est un pilier. En plus de manier admirablement leur instrument, ils possèdent une culture étendue, intelligente et malicieuse. Alors on sent dans ces compos pourtant originales une présence très forte de Monk, de Mingus, d'Ellington ou de Kurt Weil. De beaux thèmes, des arrangements subtils, une utilisation de la puissance du nombre, le groupe mène sa barque le long des clubs de la rivière jazz avec une fraîcheur printanière. Un String Quartet se joint parfois à eux pour augmenter encore la puissance de ces airs aux accents populaires. Noé Codjia (trompette), David Paycha (batteur), Neil Saidi, Clément Trimouille (guitare), Thomas Gomez (saxo) signent ces compos. Et pour rester dans le mood « histoire du jazz », ils ont enregistré, mixé et masterisé sur bandes, comme au bon vieux temps ! Un très beau travail, totalement au point, nous baladant dans tout ce que le jazz a de séduisant. Bravo ! BC (Zoot Records - Socadisc)

    crossborder Crossborder Blues est le fruit de la rencontre entre trois figures musicales internationales du blues. Harrison Kennedy, musicien canadien descendant d'esclaves réfugiés au Canada après s'être enfuis des plantations du Sud, est la voix profonde et juste du trio mais assure également les parties guitare, cuillères et banjo. Jean-Jacques Milteau, harmoniciste français qu'on ne présente plus, joue sa partition à l'harmonica avec la finesse qu'on lui connaît. Vincent Segal, enfin, violoncelliste français qui a traversé le jazz, le funk, le hip-hop, le rock – fondateur avec Cyril Aref du duo Bumcello et amoureux du blues –, apporte avec son violoncelle une note nouvelle. Ce trio, explique Sebastian Danchin, le producteur du cd, est né du “constat qu'il est possible, pour des artistes extérieurs au monde afro-américain, sans risque d'imposture, de s'aventurer en terre de blues à condition d’envisager ce périple comme une conversation.” Le résultat est à la hauteur de l'ambition, une réussite ! Ces musiciens “de trois cultures, de trois générations, de trois sonorités…” se nourrissent l'un-l'autre et se promènent dans des créations originales et des interprétations très personnelles de reprises fameuses, de “Georgia on my Mind” à “Imagine”, en passant par “T-Bone Shuffle”… Portée par un mariage sonore inédit – la voix d'Harrison Kennedy, le jeu subtil et délicat de l'harmonica de Jean-Jacques Milteau, la douceur mélancolique du violoncelle de Vincent Segal –, ce blues réinventé retrouve ici toute son essence et son intemporalité. DD (Naïve)

    jazzandpeople_Thiefs_Panzani_Gfold_POCHETTECD-PROMO copie Paul Jarret était venu à Orléans pendant Jazz or Jazz 2017, dans le cadre du dispositif Jazz Migration. Il avait conquis le petit public qui avait eu l'audace de venir l'écouter. Quelques semaines plus tard, il sortait un cd, “Trees”, que nous chroniquions ici. Voici le suivant, I told the little bird. Même formation en quintet avec, autour de la guitare du leader, Maxence Ravelomanantsoa au sax ténor, Léo Pellet au trombone, Alexandre Perrot à la contrebasse et Ariel Tessier à la batterie. Un groupe qui fonctionne extrêmement bien sur les compos de Paul. Son nerveux, nuances très fines, dialogue des deux soufflants, effets de guitare qui rehaussent l'ensemble. “The Nest”, par exemple, met en œuvre toute l'inventivité du groupe. Deux invités sur plusieurs morceaux, Isabel Sörling au chant et Jozef Dumoulin au Fender. Le Fender s'intègre bien au son du groupe, mais la voix d'Isabel introduit une dimension nouvelle. Elle prend le pas sur les instruments, et malgré de beaux dialogues avec les soufflants, malgré cette présence aérienne, elle s'impose un peu sans se fondre dans l'ensemble. Reste que certaines plages, “Peaceful Struggle” ou “Response”, par exemple, font émerger des mélodies magnifiques dans un environnement riche et prenant. PJ5 est toujours un groupe créatif et en plein dans l'énergie actuelle. BC (Jazz&people)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Agenda Jazz


    SAMEDIS DU JAZZ 2018-2019 samedis LA 10e SAISON !
    12 jan : JC Acquaviva Trio
    9 fév : Oggy & The Phonics
    2 mars : Duo Lev-Yulzari
    6 avril : Philippe Macé 4tet
    11 mai : Dub-Dub
    8 juin : Projekt Big-Band
    Concert à 15 h au Théâtre d'Orléans. Entrée libre.


    Jeudi 20 décembre
    STANDARDS OR NOT STANDARDS. Avec Yoann Loustalot : trompette ; Benoit Lavollée : vibraphone ; Ivan Gelugne : contrebasse ; David Georgelet : batterie. A 19 heures au bar le 44 de l'hôtel Mercure (“Jazz au 44”), quai Barentin à Orléans. Bar et petite restauration.

    Vendredi 21 décembre
    APÉRO SWING. Venez danser pour la fin d'année avec le groupe Dr Swing. Proposé par SwingChap' à partir de 20 heures au Meeting Potes, 185, rue du fbg Bourgogne à Orléans. Pulls de Noël, chapeaux de lutins et autres accessoires bienvenus… Entrée gratuite, possibilité de réserver un repas (buffet dînatoire) au 06 73 23 56 87.

    Vendredi 21 décembre
    JAZZ À TRÔO. Avec le Trio David Chevallier (guitare douze cordes, banjo, informatique musicale), Sébastien Boisseau (contrebasse) et Christophe Lavergne (batterie). A 20 heures à la Salle Communale de Trôo (Loir-et-Cher).
    02 54 89 44 00

    Vendredi 21 décembre
    CA TRICOTE AU THÉÂTRE ! Avec Walabix puis Sarah Murcia et Kamilya Jubran. Proposé par le Tricollectif et la Scène nationale d'Orléans, à 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. Le site de la Scène nationale.

    Vendredi 21 décembre
    PROJEKT BIG-BAND. “The Pat Metheny real book”, hommage au guitariste et compositeur américain. A 20 h 30 à la Maison des Arts et de la Musique, cours Victor-Hugo (Orléans Sud, face au lycée Charles-Péguy). 12 et 6 €. Réservations sur projektbigband@gmail.com

    Samedi 22 décembre
    PROJEKT BIG-BAND. “The Pat Metheny real book”, hommage au guitariste et compositeur américain. A 20 h 30 à la Maison des Arts et de la Musique, cours Victor-Hugo (Orléans Sud, face au lycée Charles-Péguy). 12 et 6 €. Réservations sur projektbigband@gmail.com

    Dimanche 23 décembre
    BRASS BAND DU VAL DE LOIRE. “Christmas Time”, un concert qui nous plongera dans l’ambiance de Noël. A 16 heures, Eglise Saint-Vincent, faubourg Saint-Vincent à Orléans. Entrée libre.

    Dimanche 23 décembre
    PROJEKT BIG-BAND. “The Pat Metheny real book”, hommage au guitariste et compositeur américain. A 16 h 30 à la Maison des Arts et de la Musique, cours Victor-Hugo (Orléans Sud, face au lycée Charles-Péguy). 12 et 6 €. Réservations sur projektbigband@gmail.com

    Samedi 12 janvier 2019
    jean-charles-acquaviva JEAN-CHARLES ACQUAVICA TRIO. Avec Jean-Charles Acquaviva (piano, compositions), Bertrand Beruard (contrebasse) et Antonin Violot (batterie). Proposé dans le cadre de la 10e saison des “Samedis du Jazz” par la Scène nationale d'Orléans et ô jazz ! A 15 heures dans le hall du Théâtre d'Orléans. Entrée libre. La saison complète, ici.

    Samedi 12 janvier 2019
    OMER PULSE. Un quintet de jazz-funk emmené par l'ami Omer Yehouessi. A 20 h 30 à l'Espace George-Sand de Chécy. 02 38 46 88 60

    Dimanche 13 janvier 2019
    SANDRO ZERAFA 4TET. Proposé par After The Crescent, à 17 heures au Théâtre Jacques-Cœur à Bourges. 02 48 20 86 05

    Jeudi 17 janvier 2019
    LOVELY SWING. Une revisite de manière veloutée et intimiste de mélodies jazz et pop. Avec Guylène Charmetant : chant ; Eric Amrofel : guitare ; Benoit Lavollée : vibraphone. A 19 heures au bar le 44 de l'hôtel Mercure (“Jazz au 44”), quai Barentin à Orléans. Bar et petite restauration.

    Vendredi 18 janvier 2019
    THE HEADBANGERS (jazz-funk, électro-pop). Concert à 21 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80. www.allthatjazz.fr

    Dimanche 20 janvier 2019
    PME (Pastre, Mazetier, Etcheberry). Autour d'un répertoie de chefs-d'œuvre oubliés. A 17 heures au Tivoli (2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis). Réservations auprès du Hot Club, 222, rue des Hauts-de-Viroy, 45200 à Amilly. 17 € le concert. hotclubgatinais.fr

    Samedi 26 janvier 2019
    CA TRICOTE AU THÉÂTRE ! Avec Transhumance puis Flouxus. Proposé par le Tricollectif et la Scène nationale d'Orléans, à 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. Le site de la Scène nationale.

    Samedi 26
    et dimanche 27 janvier 2019
    CHANTS ET RYTHMES SUD-AMÉRICAINS ET CUBAINS. Stage proposé par le Cepravoi à Tours, avec Christelle Grôjean, chanteuse, musicienne, formatrice, thérapeute, et Francis Genest, percussionniste, chanteur et enseignant. www.cepravoi.fr

    Dimanche 27 janvier 2019
    fatoumata-d FATOUMATA DIAWARA (trad' africain, jazz…). A 17 heures au Théâtre d'Orléans (Scène nationale). Le site.


    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com