Plus de 300 personnes ont encore fait le déplacement, le 25 mai 2013, au Carré Saint Vincent d’Orléans, pour assister au dernier concert programmé dans le cadre de la saison 2012-2013 des Samedis du Jazz.

Pour clore en beauté la thématique consacrée à l’histoire du jazz, le trio (plus un) 4,5 G Richter était invité à se produire.

Un public toujours nombreux pour venir écouter 4,5 G Richter

(Photo Patrice Delatouche)

Créé en 2010 lors de “Place au Jazz Bourgogne”, ce jeune groupe orléanais a pu faire entendre et découvrir ses compositions résolument modernes mélangeant ordinateurs et instruments classiques. Sur scène, Simon Couratier (saxophones, flûtes et machine), Benoît Lavollée (vibraphone, marimba et percussions diverses),  JT 25 (machines diverses et variées) et PE  (mise en sons) ont délivré un jazz techno et technique.  Tout à la fois surpris, intéressé et au final emballé le public, bien que sans doute peu habitué à écouter ce style de jazz, les a salué sous un tonnerre d’applaudissements.

Simon Couratier au saxo, Benoit Lavollée au voibraphone, JT25 aux machines.

(Photos de Christophe Esnault)

Les Samedis du Jazz 2012-2013 sont terminés et ô jazz ! remercie le public qui est venu toujours nombreux aux différents concerts. Grâce à ce succès, une nouvelle saison de concerts est déjà programmée avec toujours le soutien fidèle de la Scène Nationale d’Orléans.

Ainsi, pour les Samedis du Jazz 2013-2014, nous vous emmènerons à la découverte de nouveaux musiciens, de nouvelles formations et de nouveaux répertoires afin de vous présenter la nouvelle scène régionale. Début des hostilités musicales et jazzistiques, le samedi 26 octobre, à 17 heures, avec le David Kozak Octet. Un article sera mis en ligne le 30 mai sur notre site afin de vous présenter l’ensemble du programme en détail.

Pour l’heure, c’est un mois de juin sous le signe du jazz qui approche avec le festival annuel Orléans’Jazz.ô jazz sera heureux de vous accueillir place de Loire pour des concerts, des expos (dès le 12 juin), des signatures…