pol

C’est une dizaine de petits dessins exposés depuis le 20 août au Lutetia, face la cathédrale. Dix encres sur papier pour évoquer Manhattan, l’île du jazz et de tant d’autres choses.

L’élégance et la légèreté du trait portent une signature déjà souvent croisée, celle de Pol, alias Jean-Dominique Burtin, auteur d’un récent ouvrage musical chroniqué ici même.

Ces petits dessins, derrière leur apparente simplicité, ont de l’esprit (qualité très française, à ne pas confondre avec son cousin anglo-saxon, l’humour).

A déguster sans modération ! *

* on n’en dira pas autant des salades du lieu, mais c’est une autre histoire. N’est pas qui veut un “César” de la gastronomie…