C’est à ô jazz ! que le public orléanais doit de les avoir découverts. D’abord avec le quartet de Géraud Portal (Place au Jazz 2013), puis avec le Etienne Déconfin Trio (Samedis du Jazz 2013-2014). Ils sortent aujourd’hui un nouvel album, “Brothers”.
brotherspochette-bros

Piliers de la scène jazz à Bourges, Géraud Portal (le bûcheron-contrebassiste – et non le contraire ! – oui, c’est son autre métier) et son compère Etienne Déconfin, pianiste de son état, ont depuis longtemps exploré d’autres horizons que ceux leur Cher natal, poussant jusqu’à New-York leur passion commune pour le jazz.

Depuis qu’ils se sont rencontrés sur les bancs du lycée (au milieu des années 2000 à Bourges), ils ont forgé une amitié solide que le titre de leur tout récent album, “Brothers”, traduit éloquemment.

Car la complicité qui lie ces musiciens est bien la première caractéristique de cet album, dont les compositions à quatre mains traduisent un même goût pour le jazz des années soixante (époque quartet de John Coltrane, avec McCoy Tyner) et une approche totalement décomplexée d’un jazz certes très référencé mais auquel ils apportent leur fraîcheur, leur enthousiasme et un diabolique savoir-faire !

Conçu quelques semaines seulement après la sortie du premier album de Géraud Portal, chroniqué ici même (“Fort Greene Story”, un “giant step” pour Géraud Portal ”), “Brothers” a lui-aussi été enregistré à New-York, en 2014, au studio Peter Karl à Brooklyn avec Kush Abadey (batteur prodige de 18 ans) et Ben Solomon, au saxophone ténor, tous deux membres du groupe de l’ex-Jazz Messenger Wallace Roney.

L’album sort aujourd’hui sur le label Gaya Music, distribué par Socadisc. Et on lui souhaite tout le succès qu’il mérite ! En attendant – et on va s’en occuper – de revoir les “frangins” par ici… JLD

Concert de sortie d’album le mercredi 21 octobre à 21 heures au Sunset,
rue des Lombards à Paris.