Dans le cadre de son événement annuel “Jazz au Moulin”, la MJC d’Olivet a demandé cette année aux frères Dubreuil d’assurer le deuxième concert. Ils ont assuré !

freres-dubPhoto d’archives :
les frères Dubreuil aux Samedis du Jazz en 2010

Le pari était risqué: jouer la musique de Keith Jarrett en duo, piano-saxo. Grand pianiste s’il en est, Jarrett a aussi composé une quantité énorme de morceaux qu’il a joués au cours de sa vie soit en solo soit avec ses amis. Sa patte se reconnaît entre toutes, et son style à la fois simple et construit peut sonner assez lourdement pour d’autres interprètes. Il improvisait sur ses propres thèmes, ce qui est moins facile pour un autre musicien.

Vendredi soir, Baptiste au piano et Bertrand au saxo s’en sont royalement sortis. La main gauche du piano rythmait ces mélodies presque baroques de la main droite, et le saxo dégageait le thème et s’envolait parfois dans un vrai dialogue avec les cordes. Il passait par un son proche de Garbarek, qui a joué souvent avec Jarrett, allant jusqu’à des sonorités à la Barbieri. Musique réarrangée par les deux frères dans le respect du maître, mais aussi dans une appropriation intelligente.

Une heure et demie de musique intense et d’un très haut niveau de qualité. De plaisir aussi. BC