Ce mardi 12 avril marque le premier jour du festival “Jazz or jazz”, avatar 2016 de feu “Orléans’Jazz”, désormais organisé par la Scène nationale d’Orléans entourée de Stéphane Kochoyan et de plusieurs partenaires, du Tricollectif à ô jazz ! en passant par Le Nuage en Pantalon et SwingChap’. Ca commence ce soir à 18 h 30 avec le vernissage de trois expositions.
expos-pd
Galerie du Théâtre.
Au premier plan, “A quatre mains” (technique mixte, 2 m x 3 m,50),
par Marc Le Coultre et Bernard Mérigault (photo Patrice Delatouche)

jdubrana1
Gloria Lynne (encre, craie, acrylique sur Canson, 140 x 120 cm), par Jean Dubrana
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

“Quand j’entends le mot jazz, je sors… mes pinceaux !”

ô jazz ! et les Artistes Orléanais poursuivent un partenariat engagé en 2013 lors de “Place au Jazz”. Sur l’invitation de la Scène nationale d’Orléans, ils ont proposé à plusieurs artistes orléanais, inspirés par la musique en général et le jazz en particulier, de créer des œuvres à l’occasion de l’événement.

Avec Alain Chesneau, Sylvie Desmoulin, Jean Dubrana, Marc Le Coultre, Bernard Mérigault, Christian Vassort, Cédrick Vannier. Exposition visible sur la Galerie du Théâtre d’Orléans.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

“Artistes”

Clarinettiste, saxophoniste, compositeur, Louis Sclavis a été initié très tôt à la photographie par son père. Une passion illustrée aujourd’hui par l’exposition “Artistes” présentant trente portraits en noir et blanc et un en couleur. Un voyage photographique réalisé en Europe, au États-Unis, en Afrique et au Japon avec des musiciens, des danseurs et des circassiens.

Galerie du Théâtre d’Orléans.
slavis
Artistes, par Louis Sclavis
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

“Carrément Jazz”

cesnault-nano
Nano, par Christophe Esnault

Fidèle compagnon de route de l’association ô jazz !, dont il couvre notamment les “Samedis du Jazz”, Christophe Esnault s’est depuis plusieurs années fait un nom dans la photographie de jazz. Ses portraits de musiciens, cadrés au plus près, tentent ici de saisir la relation privilégiée que ceux-ci entretiennent avec leurs instruments. Des instruments-objets devenus “sujets” à part entière…

En salle Le Kid du Théâtre d’Orléans. Une édition spéciale reproduisant l’ensemble de ces photographies est édité par ô jazz ! et disponible durant le festival.
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

“Jazz or jazz”, ça se passe demain, mercredi 13 avril

12 h 30, hall du Théâtre, Tremplin “Jazz or jazz : Gauthier Toux Trio (Chartres)

Avec Gauthier Toux (piano, compositions), Arthur Allard (batterie), Jérémy Bruyère (contrebasse)
gtoux

Gauthier Toux a étudié le piano classique au conservatoire de Chartres. Elève jusqu’en 2011 d’Antoine Delaunay et Jean-Jacques Ruhlman, il est admis à la Haute Ecole de Musique de Lausanne où il obtient un master in jazz performance.
C’est en 2013 qu’il crée son trio, avec lequel il enregistre un premier album en 2015 (More than ever). Espace de métissage, de recherche de sonorités, le trio est inspiré par la nouvelle vague du jazz et le hip hop, sans jamais renier la tradition. 

20 h, salle Touchard : Melody Gardot, “Currency of a man”

Si l’histoire de Melody Gardot est surprenante – un accident dramatique a failli lui coûter la vie à l’âge de 19 ans – son triomphe il y a six ans avec My One And Only Thrill l’est tout autant. Après avoir offert à son public un second album touchant, grave et empreint de nostalgie, puis un troisième aux couleurs chaudes de Buenos Aires, Melody Gardot a sorti Currency Of Man le 1er juin 2015. Elle y dévoile des titres toujours jazz, blues mais aussi R’n’B comme sur son premier single, Same To You ! Elle termine sa tournée européenne à Orléans et repart pour les États-Unis dès le lendemain.

22 h 30, salle Vitez : Will Guthrie (batterie solo), en “after”

Quiconque l’a déjà vu en concert sait combien cet homme est multiple. L’émigrant australien a posé ses valises à Nantes en 2004. Il a depuis gravé son empreinte parmi celles des plus singuliers batteurs et/ou percussionnistes qui martèlent l’espace sonore des musiques expérimentales de par le globe. Avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la musique !
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Zoom sur… le Tremplin “Jazz or jazz”

Ouvert aux formations régionales, ce tremplin marque une nouvelle collaboration entre la Scène nationale d’Orléans et l’association ô jazz ! (les “Samedis du Jazz”).
Quatre groupes ont été présélectionnés par un jury régional constitué d’Antoine Maestracci et Bernard Cassat (ô jazz !), Gérard Bedu (le Nuage en pantalon), Michel Gaudron (ABCD), Françoise Dupas (le Petit faucheux à Tours), François-Xavier Hauville (Scène nationale d’Orléans).

– Gauthier Toux Trio (Chartres)
– Les Pompiers (quintet, Tours)
– Steak (trio, Tours)
– Docteur Leny, Mister Saitham (duo, Orléans).

En concert chaque midi durant “Jazz or jazz”, ils seront départagés par un jury de professionnels, avec Pascal Anquetil, journaliste à Jazz Magazine et membre de l’Académie du Jazz ; Jean-Jacques Ruhlmann, compositeur, saxophoniste et chef d’orchestre ; Stéphane Kochoyan, directeur de “Jazz des Cinq continents”, à Marseille ; Jean-Claude Rochat, directeur artistique de Chorus et membre de la Fondation Promojazz à Lausanne.

Le lauréat sera programmé lors de “Jazz à l’Evêché” (Orléans, juin 2016) et au Sunset-Sunside à Paris. Il sera sélectionné pour la finale du tremplin national “RéZZo Focal/Jazz à Vienne”, partenaire (concert en 2017).

Salle Touchard 35€, salle Barrault 20€, salle Vitez 10€
Tarif pass (4 concerts minimum) : Touchard 20€, Barrault 17€, Vitez 5€
Tarif réduit : Touchard 25€, Barrault 16€, Vitez 5€

jazzorjazz.fr