Quatre jours et 20 000 spectateurs plus loin, le second “Jazz à l’Evêché” nouvelle formule (car il y en eut bien d’autres depuis le début des années 2000 !), s’est clos dans la douceur d’une soirée estivale. Il faut le dire : la formule, qui marie avec bonheur programmation régionale, nationale et internationale, tout en faisant place aux élèves des écoles (Musique et Equilibre et le Conservatoire), à trouvé sa vitesse de croisière. On a aimé, et on n’est pas les seuls !
dsc09702
L’Espérance de Saint-Coin. Les joyeux lurons réunis par Mister G. (le Nuage en Pantalon) ont “fait le job”, assurant d’humeur joyeuse et facétieuse les inter-plateaux du “Jardin”et plusieurs déambulations en centre-ville. Photos JLD
dsc09706

gauthier-mlb
Gauthier Toux. Découvert par ô jazz ! en 2014 à Chartres avant d’être accueilli sur “Place au Jazz”, puis reprogrammé en 2015 aux “Samedis du Jazz”, le jeune pianiste, 23 ans aujourd’hui, a fait du chemin. Avant d’être sur la scène du Jardin ce samedi, avec un set impeccable, il a remporté le tremplin Jazz or jazz en avril au Théâtre puis le Concours national de Jazz de la Défense. Compositeur doué qui n’est pas sans rappeler le regretté Esbjorn Svensson, et improvisateur époustouflant de maîtrise (il s’adonne à l’exercice depuis ses quinze ans), Gauthier est un garçon à suivre. On le suivra ! Photo Marie-Line Bonneau
nkake-mlb
C’est une abonnée d’Orléans’Jazz, aujourd’hui chanteuse de Push Up, un “black-rock-soul” band parfaitement adapté à une programmation du samedi soir. Pas forcément très jazz, mais assurément festif et pêchu. Photo Marie-Line Bonneau
push-up-jld
Photo JLD
saucisson-mlb
On guinche chez ô jazz. Y a pas que le jazz dans la vie, y aussi la terrine et les rillettes ! Photo Marie-Line Bonneau

Et après ?

Il y aura un nouveau Jazz à l’Evêché l’an prochain. Et même un nouveau “Jazz or jazz” au Théâtre au printemps 2017. Ce fut redit haut clair, autour de minuit, par Nathlie Kerrien (adjointe à la Culture), en présence de François-Xavier Hauville, directeur de la Scène nationale. S’ils le disent ensemble, on n’a plus de doutes (car, oui, on en avait…) !

So long folks… JLD
ambiance-ce
Photo Christophe Esnault (on va publier d’autres photos tout l’été ici-même).