astoriasite

Nouveau samedi du jazz et nouvel univers samedi 11 février, avec le trio Astoria.
Sans le bandonéiste et compositeur Astor Piazzola, créateur génial du “Nuevo Tango”, et sans l’accordéoniste Richard Galliano, son héritier inspiré, créateur du “New Musette”, cette formation, originaire de l’Indre, n’aurait jamais vu le jour.

Et la route de Félicien Brut, accordéoniste, vainqueur des trois plus grands prix internationaux d’accordéon, n’aurait sans doute pas croisé celles de Nina Skopek, violoniste, et de Brigitte Coissard, pianiste, issues respectivement du CNSM de Lyon et de l’École Normale de Musique de Paris.

Ces trois musiciens aux parcours et aux tempéraments très différents parviennent à exprimer d’une seule voix toute l’ambivalence émotionnelle du répertoire des deux compositeurs, pour en dégager une osmose musicale singulière et éclatante.

Avec Félicien Brut (accordéon), Nina Skopek (violon), Brigitte Coissard (piano)… et une surprise !

Samedi 11 février à 15 heures, hall du Théâtre d’Orléans. Proposé par la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! Concert gratuit.