David Sevestre a monté un quartet, Séisme, avec ses frères musiciens. Ils travaillent depuis plus de deux ans. On avait pu les découvrir pour un premier concert sur la scène de l’Evéché en 2016. Ils ont désormais enregistré “Jishin”, un cd qui sort le mois prochain.
dsevestre
David Sevestre, créateur du quartet Séisme (photo Christophe Esnault-2016)

David Sevestre a toujours écrit de la musique. En 2015, il a proposé ses thèmes à ses amis musiciens. Nicolas Le Moullec le bassiste, son vieux complice des “Vendeurs d’Enclumes”, Jérôme Damien le pianiste, rencontré aux soirées des “Bâtisseurs de ponts” à Orléans, et Adrien Chennebault, le batteur et quasi ami d’enfance, complice musical depuis le “Dites 34” de Pascal Seixas… Tous des fidèles de l’école orléanaise Musique et Equilibre. Et ça a superbement fonctionné.

L’aventure “Jishin” est donc partie ainsi, après des répétitions, une maquette et des concerts, dont la scène de l’Evéché en juin 2016, programmés par ôjazz ! La même année, Musique et Equilibre accepte de les produire pour commencer son activité d’édition de cd. Ils ont travaillé, et trouvé le bon équilibre, justement. En juillet dernier, avec l’aide et le savoir-faire de Mathieu Pion, ils ont enregistré leur disque au studio de Meudon.

“Jishin” (transcription du japonais “séisme”) est lié aux séismes et aux techniques de leurs prévisions. Tous les morceaux se rattachent à cette idée. Un jazz-rock tellurique, avec des moments très free qui pourtant ne rejettent jamais une assise dans la musique écrite. Un travail de groupe qui mélange l’écriture et l’impro, ce qui implique une grande complicité entre les membres du quartet. Une musique ouverte, qui évolue à chaque rencontre, à chaque répétition. Mais le groupe est forgé, la formation est fortement soudée et ne cesse de jouer, de progresser, d’avancer.

Plusieurs concerts sont déjà prévus. Le 18 avril à l’Astrolabe pour la sortie du cd, le 21 au Petit faucheux à Tours (partenaire du projet et où le groupe a été en résidence), le 12 octobre prochain à la Scène Nationale dans une soirée Tricot.
Et ils n’ont pas dit leur dernier mot, ni fait leur dernier concert, ni enregistré leur dernier cd… BC

Et pour découvrir l’album, cliquez ici
bandeau-seisme