Quelques anecdotes glanées deci-delà, dans les coulisses du dernier “Jazz or jazz” (24 au 28 avril) au Théâtre d’Orléans
genejpPhoto Jean Puyo

Oh, what a lucky man, he was…
Surprise du responsable technique du Théâtre ce soir-là, en avisant l’épaisse fumée qui avait envahi l’arrière-scène de la salle Touchard. Et de s’étonner auprès d’un technicien, puisqu’aucune boîte à fumée n’avait été requise pour le concert.
Les volutes épaisses autant qu’inattendues provenaient, renseignement pris, d’un objet de forme conique renfermant – notamment – du tabac, et tenu de main plus très ferme par un musicien fatigué.
De quoi se mettre en pétard, en ce lieu strictement non-fumeur !

La valeur (de l’argent) n’attend pas le nombre des années
Demande de Christian McBride en ce samedi après-midi : accueillir sur scène, en début et en fin de concert, sur deux morceaux en compagnie de son big-band, un contrebassiste local. Une pratique amicale et bienveillante, tout à fait dans l’esprit du jazz, et qui s’est malheureusement un peu perdue.
Proposition faite au très jeune – et très inconnu ! – bassiste d’un des groupes qui concouraient au tremplin “Jazz or jazz”. Réponse de “l’intéressé”: “C’est payé ?” Stéphane Kochoyan, programmateur du festival, n’est pas encore revenu de sa consternation… Sollicité à son tour, l’Orléanais David Kozak, lui, ne s’est pas fait prier. Et c’était un bonheur de voir son bonheur d’être sur scène aux côtés du “maître”.

O tempora, o mores !
Infortuné membre d’ô jazz ! pris pour un cadre du Théâtre à l’entrée de Vitez samedi. La jeune dame est très colère et attaque bille en tête : “J’aimerais savoir quelle est la politique tarifaire de la Scène nationale, et si vous trouvez normal de faire payer plein tarif à mes trois jeunes enfants dont un bébé ?” “Euh… bonjour à vous aussi. Désolé mais je ne suis pas, etc.”
Ayant assisté à une partie de la prestation du trio Ikui Doki, l’interpellé aurait bien aimé, à son tour, demander à la dame “si elle trouvait normal d’amener un bébé au concert ?”. Car celui-ci n’a pas manqué de pousser quelques chouinements qui, s’ils ont émus les trois musiciens sur scène et certains spectateurs, n’ont pas sembler troubler outre-mesure ses géniteurs…

D’AUTRES PHOTOS EN CLIQUANT CI-CONTRE
humair-jpkyle-jp1nathalie-piole-banzzai1
Photos ci-dessus Jean Puyo : Daniel Humair entouré de FX Hauville et S Kochoyan ; Kyle Eastwood en dédicace ; Stéphane Kochoyan et Nathalie Piolé (“Banzzaï”, sur France Musique)

Photos ci-dessous Patrice Delatouche : le jury de Tremplin Jazz or jazz ; Monty Alexander ; Lucky Peterson et Alex Dutilh (Open Jazz, sur France Musique) ; le conférencier et journaliste Pierre-Henri Ardonceau
jury1malexendrepdpeterson-dutilhphardonceaupd