Il nous avait déjà proposé sa vision de New-York, du Japon… Revoilà Bernard Mérigault avec une nouvelle série consacrée à Paris. Le peintre orléanais, ami d’ô jazz ! et du jazz (cf notamment les œuvres présentées lors de “Quand j’entends le mot jazz, je sors mon mon pinceau”…) est un artiste très talentueux doublé d’un homme éminemment sympathique. Que de bonnes raisons pour en parler !
merigault

Exposition du 29 novembre au 9 décembre à la Trésorerie,14, rue des Moines à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Ouverture le week-end de 10 h 30 à 19 h et en semaine de 14 h à 19 h.