Erwan Keravec, sonneur de cornemuse en résidence à la Scène nationale d’Orléans, et “Les Cris de Paris”, chœur de vingt-quatre chanteurs, proposent un rendez-vous musical inédit le jeudi 7 février, salle Barrault du Théâtre d’Orléans.
extended

Tout semble opposer la voix classique et la cornemuse : le savant / le populaire, le raffiné / la puissance, l’humanité / le son primitif. Les choses ne sont peut-être pas si simples, le son de la cornemuse peut être organique, la voix et l’instrument peuvent se confondre…

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE

Initié en trio, cornemuse et deux chanteurs, et donné à la Scène nationale d’Orléans la saison dernière, Vox prend aujourd’hui une nouvelle forme avec “Les Cris de Paris” et ses vingt-quatre chanteurs pour une confrontation acoustique de grande ampleur.

Deux compositeurs ont accepté de se lancer dans cette aventure peu commune, les Autrichiens Bernhard Lang et Wolfgang Mitterer, figures majeures de la scène internationale d’aujourd’hui. Le programme sera complété par la pièce que le grand compositeur allemand Heiner Goebbels a récemment écrite pour la cornemuse de Erwan Keravec,

Jeudi 7 février à 20 h 30 au Théâtre d’Orléans, Carré Saint-Vincent. Tarifs de 10 € à 20 €. A l’issue du spectacle, rencontre avec Erwan Keravec, sonneur de cornemuse, et Geoffroy Jourdain, directeur de l’ensemble Les Cris de Paris.
Infos et réservations : 02 38 62 75 30