Avant que tout ne passe, ne casse et ne lasse… et après onze années de militantisme en faveur du jazz régional, ô jazz ! se met en “pause”. L’occasion de revenir sur les moments marquants de cette belle aventure. En attendant de rebondir ? Demain sera un autre jour…

pr-nycC’est en 2007 qu’est née l’idée d’ô jazz !, lors d’un voyage à New-York qui réunissait Pierre Richard (fondateur dans les années 80 du premier club de jazz orléanais, le Caveau des Trois Marie) et Jean-Louis Derenne, journaliste, à l’occasion des 60 ans du premier.

Ambiance des clubs de Greenwich, mood jazz si spécial de la ville ? Toujours est-il que c’est au cœur de la Grosse Pomme que naquit l’idée d’une association qui pourrait postuler à la gestion du Cats (l’ex-Caveau, justement), que la ville venait de racheter en vue d’en faire… un club !

m-solal-lee-konitz
Années 80, le Caveau de la grande époque accueille des maîtres.
Ici, Lee Konitz et Martial Solal (photo Nouvelles d’Orléans)

De club il n’y eut finalement point et le caveau fut revendu, pour un usage que, pourtant – selon la version officielle –, l’obsolescence de ses installations ne devait plus lui permettre d’assurer… Passons. Mais l’association avait eu le temps de voir le jour : le 15 juin 2008 naissait officiellement ô jazz !, pour “O(rléans) Jazz, mais aussi en hommage à “Jazz O”, défunte association amie.

Pas de club ? Qu’à cela ne tienne, on allait faire autre chose. Avec une ligne directrice, une “mission”, un code de conduite qui n’a jamais varié : se consacrer à 100 % à la scène jazz et aux musiciens régionaux, et ne jamais dévier de cette “partition”.

Ce qui fut fait, avec bonheur, en dépit des plantages, des contrariétés, des petites trahisons, vilains mensonges et indifférence polie. Ces épiphénomènes, pas plus que la pluie, ne sauraient arrêter le pèlerin !
……………………………………………………

Année 2008

inaug-2008Lancement officiel d’ô jazz ! au Délicat’ & Scène (éphémère lieu de rencontres, au-sous-sol du Cinéma Les Carmes), le dimanche 15 juin. Avec l’expo “Figures de jazz”, de Pierre Richard, et un concert réunissant nos amis Pascal Seixas, Antoine Bernollin et Adrien Chennebault. Le “tout Orléans” du jazz (de l’époque) est présent, of course !
vernissage-2008

2008mdineSur “Place au Jazz Bourgogne” (place du temple) ô jazz ! accueille un tout jeune pianiste (15 ans), Martin Dine, dont c’est le premier concert. Autour de lui, réunis pour l’occasion, on trouve Quentin Biardeau, Pascal Seixas et Adrien Chennebault. On le reverra !
2008m3d212

tdutronc20008Thomas Dutronc sur le premier stand d’ô jazz ! au Campo Santo (Orléans’ Jazz, fin juin). En arrière-plan, l’expo “Jazz comme des images”, de Philippe Botté.

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE :

……………………………………………………

Année 2009

ateliejazz2009r2cbweb
Premier “Atelier” Jazz organisé par Mr G. et ô jazz !, au bar l’Atelier, rue de Bourgogne. David Sevestre and friends.

soundpainting-atelier-2009cb
Atelier “soundpainting” proposé par Mr G. au bar l’Atelier, avec la complicité d’ô jazz ! Où l’on reconnaît quelques “figures” du jazz orléanais. De dos, Walter Thomson, inventeur du concept de soundpainting ou “peinture musicale” (un ensemble de gestes codés du chef d’orchestre déclenche telle ou telle action chez les musiciens… en gros).

2009calibro-n-jf-grossin6
Vous mé reconnaissé ? Au piano sur la scène de Place au jazz Bourgogne, programmé par ô jazz ! et pour la première fois à Orléans : Roberto Negro avec “Calibro Nove”, un nonet tout droit issu de l’école de jazz de Didier Lockwood et où l’on retrouve les Orléanais Pascal Seixas et Adrien Chennebault.

afrancis2009-jfg
ô jazz ! expose André Francis, fameux producteur et animateur de radio, figure “historique” du jazz en France et qui “croque” les jazzmen à ses moments perdus. On reçoit celui qui fut également programmateur du festival Orléans’ Jazz à la Galerie Bastide (ici) et sur le stand d’ô jazz ! au Campo Santo (en juin).

2009c-mosesChina Moses sur le stand d’ô jazz ! au Campo Santo (Orléans’ Jazz). En fond, les dessins et aquarelles d’André Francis.

1er-samedi-en-2009berno250pers
En septembre, premier “Samedi du jazz”, une formule portée par la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! un samedi par mois entre septembre et juin. 250 spectateurs pour cette première, qui accueille le trio qui avait “lancé” ô jazz ! en 2008 au Délicat & Scène : P. Seixas, Antoine Bernollin, A. Chennebault. Et c’est un franc succès… qui ne se démentira plus !
……………………………………………………

Année 2010

2010-20-ans
“Vingt ans, vingt photographes, vingt photos…” Pour les vingt ans d’Orléans Jazz (en juin), ô jazz ! fait fabriquer vingt bâches grand format à partir de photos prises sur vingt ans de festival. Elles sont accrochées rue de Bourgogne pendant toute la durée du festival.

paj2010
“Place au Jazz Bourgogne”, place du Temple. ô jazz ! et le Nuage en Pantalon ont réuni leurs forces et se partagent les deux scènes du Temple et de l’Atelier, en fonction de leur programmation.

mur22010
Pour Place au Jazz Bourgogne, ô jazz et le Nuage en pantalon créent les “Murs en Jazz”. C’est Pierre Nivan qui s’y colle, et c’est plutôt impressionnant, en quatre points différents de la rue de Bourgogne (encore merci aux habitants chez lesquels nous avons installé les vidéoprojecteurs !).
murs2010-2

caravane-benoit-2010-orleans
Dans le cadre de la Caravane de Loire, organisée par le Conseil général du Loiret, ô jazz ! crée l’événement avec la “Caravane de Jazz” : en septembre, sur un programme de standards spécifiquement arrangés par Baptiste Dubreuil et Benoit Lavollée, et après six mois de répétitions, quatre harmonies (Sully, Meung, Olivet, Ingré… 200 musiciens !) plus un quartet (N. Larmignat, B. Dubreuil, W. Dubois et N. Mahieux) donnent quatre grands concerts à Montargis, Gien, Orléans et Meung-sur-Loire. Ici, sur les quais de Loire à Orléans, qui accueillent en ce début de samedi après-midi plus de 10 000 personnes.
caravane-orleans-foule2010

pd2010-nov-enregistre-trio
ô jazz ! produit le premier album du Trio Lavollée/Dubreuil/Larmignat. L’enregistrement, réalisé par Mathieu Pion, se tient en salle Vitez du Théâtre d’Orléans, en septembre.

……………………………………………………

Année 2011

Trio_pochette2.indd
Sortie au printemps de “Le Symptôme”, premier album du Trio Lavollée/Dubreuil/Larmignat, salué “Révélation” par Jazz Magazine, et “Elu” Citizen Jazz.

2011hazak-jfg
Exposition photo de Jean-François Grossin au Temple, dans le cadre de Place au Jazz Bourgogne (juin). Le bassiste David Hazak présente un cliché de… David Hazak !

2011stand
Campo Santo (Orléans’ Jazz, en juin). Le stand d’ô jazz !, avec du beau monde…

roy-hargrove-2011
Sur le stand d’ô jazz ! au Campo Santo, le trompettiste Roy Hargrove, programmé par le festival, pose devant son portrait réalisé au pastel par Pierre Richard.

2011-larry-corkett-samedis
En octobre, grâce à la famille Soubry (père et fils), les 3e Samedis du Jazz (sur le thème des “Grands invités”) reçoivent Larry Crockett, batteur entre autres d’Elton John, et entendu aux côtés de Popa Chubby, Liz McComb, Eric Bibb… Il est accompagné par les musiciens orléano-parisiens Tony Lewis (batterie), Alexandre Saada (piano), Alex Soubry (guitare) et David Hazak (basse). 400 personnes au rendez-vous.

……………………………………………………

Année 2012

paname-swing-2011-rw-rue-accordeonjfg
En février, concert de Paname Swing (avec Jean-Claude Laudat) au Théâtre, dans le cadre de la “Rue de l’accordéon”. Cette belle initiative du luthier Bruno Dreux et de plusieurs associations (dont ô jazz !) n’a pas survécu (faute de moyens, hélas…).

paj2012pdpg
En juin, Place au Jazz, organisé par ô jazz ! dans le cadre du festival Orléans’ Jazz, quitte la rue de Bourgogne et envahit la place de Loire, avec la complicité active de la Librairie Passion Culture et des cinémas Pathé. Au menu une dizaine de concerts gratuits, des expositions, un festival Jazz et Cinéma, des signatures d’albums…

inst-imaginaires
Place au Jazz, du 20 au 30 juin : affichette de l’exposition (sur le Bateau-Lavoir et au cinéma Pathé) des “Instruments imaginaires” des sculpteurs Patrick Mériguet et Richard Stobienia.

meriguet-jfg2012paj
La contrebasse géante de Patrick Mériguet, dans le hall de Pathé (Place au Jazz, juin).

tricot-2paj2012
Quelques musiciens du Tricollectif en concert improvisé à la Librairie Passion Culture, à l’occasion d’une vente-dédicace d’albums (Place au Jazz, juin).

2012-lacharmejfg
Au centre, le président de l’Académie du Jazz, François Lacharme, en visite amicale sur le stand d’ô jazz ! au Campo Santo (Festival Orléans’ Jazz, juin-juillet).

……………………………………………………

Année 2013

visuel-pochette-bernollinAu printemps, sortie de “Ridin’ with Jack”, premier album du Roads Quartet, produit par ô jazz ! **** Jazz’ Mag, excusez du peu ! Avec Antoine Bernollin (Fender Rhodes), Adrien Chennebault (batterie), David Sevestre (saxophone) et Marc Bollengier (contrebasse).

nouvelles-o-jazz
En juin, lors de Place au Jazz, ô jazz ! sort le premier numéro de “les Nouvelles d’ô jazz !” un 4 pages-programme…

2013dedicaces
Place au Jazz (juin). Séance de dédicaces d’ouvrages de jazz chez Passion Culture. Les invités d’ô jazz ! : Florence et Pascal Anquetil, journalistes et auteurs ; debout, Franck Bergerot, rédacteur en chef de Jazz’ Mag et auteur.

vernissage-2013jfg-paj
Place au Jazz (juin). “Quand j’entends le mot jazz, je sors mon pinceau”. Grande expo de peinture organisé avec nos amis des Artistes Orléanais à la librairie Passion Culture. Le vernissage.

2013vallarsa
Le saxophoniste Alain Vallarsa devant un tableau de Bernard Mérigault, qui le représente.

2013pedago
Place au Jazz (juin). Concert pédagogique organisé par ô jazz ! avec une école d’Olivet et le bluesman Bobby Dirninger. Dans le cadre de ce projet, les élèves ont également réalisé des panneaux sur le thème du jazz, exposés sur la façade de Pathé.
2013gamins-olivet

antoine-b-jet-cinoche-2013-copie
Ciné-concert sur Place au Jazz. Antoine Bernollin, dans la plus pure tradition, accompagne au piano un film muet de 1926 restauré, projeté au Pathé : les aventures du Prince Ahmed.

thelem-campo-20131
Au Campo Santo (Orléans’ Jazz, juin) : l’équipe dirigeante de thélem vient partager quelques assiettes de saucisses-frites avec ô jazz ! La compagnie d’assurance sera un mécène fidèle de l’association jusqu’en 2016.

expo-ce-samedis-2013-afficheA l’automne, exposition photo de Christophe Esnault dédiée aux Samedis du Jazz, sur la Grande galerie du Théâtre d’Orléans.
……………………………………………………

Année 2014

paj2014pd
Place au Jazz (en juin, place de Loire). Le succès ne se dément pas et les propositions d’ô jazz ! (programmation d’une dizaine de concerts, expos, ciné-concerts, signature…) font le plein ! Mais, à la surprise générale, la manifestation passera néanmoins à la trappe en 2015, avec les concerts du Campo Santo, du Jardin de la Mairie (programmation Le Nuage en Pantalon) et tout ce qui constituait depuis plus de vingt ans le festival Orléans’ Jazz. “Qui paye commande” disait un ancien maire d’Orléans (J. Douffiagues). L’adage n’a pas perdu de son actualité…

marc2014ecrivain
Place au Jazz : Marc Villard, auteur de romans noirs à connotations jazz est invité par ô jazz ! à la librairie Passion Culture. Ici devant une œuvre de Pia Imbar, exposée à l’étage, l’une des nombreuses expos de cette édition.

2014-8-expos-parkingpd
Place au Jazz : ô jazz ! ne s’interdit rien et – avec la bénédiction d’Orléans Gestion – accroche des photos d’artistes de jazz dans le parking de la Charpenterie. Ca en jette, mine de rien !

2014blackmail
Place au Jazz, suite : pour notre traditionnel ciné-concert, on dégotte un inédit en noir-et-blanc d’Hitchcok, Blackmail, réalisé dans les années vingt et parfaitement restauré. C’est le pianiste Jean-Christophe Briant qui se colle à l’exercice d’accompagnement, en direct, des images projetées au Pathé.

2014intermittents
Campo-Santo en juin. Les intermittents du spectacle manifestent. Le soir du concert d’Ibrahim Maalouf, ils font grève. Six mois plus tard, le maire (Serge Grouard) tord le coup d’Orléans’Jazz. Lien de cause à effet ? Prétexte tout trouvé pour liquider ce dernier héritage de la municipalité Sueur ? Non !!! Si ? Peut-être ? Va savoir…

pdcampo-gene2014
Ca avait pourtant de la gueule Orléans’ Jazz au Campo Santo

……………………………………………………

Année 2015

2015-lboyer
Février au Théâtre. 50e et exceptionnel “Samedi du Jazz”, qui quitte le hall pour la salle Touchard. 900 spectateurs font une ovation debout à “l’Hommage à Lucienne Boyer” proposé pour la première fois par le Grand Orchestre du Tricot (émanation du collectif orléano-parisienTricollectif).

cabaret-clin-mars-2015
Fin mars, premier “Cabaret Jazz”, organisé conjointement par ô jazz ! et la Compagnie Clin d’Œil, à Saint-Jean-de-Braye. Tandis que des comédiens et des musiciens alternent des textes sur le jazz et des standards, les peintres Marine Dupont-Canard, Bernard Mérigault et Marc Lecoultre improvisent une toile à six mains…

2015meloblast
ô jazz ! produit Funambul(e), le premier album du sextet Méloblast, avec Thierry Jammes, trompette, bugle / David Sevestre, saxophones ténor, alto, soprano / Stéphane Montigny, trombone / Sébastien Janjou, guitare / Julien Petit, sousaphone / Vincent Martin, batterie. Et hop, “Révélation” Jazz Magazine !

bis-melo2015
Jazz à l’Evêché (juin). Seul survivant d’Orléans’ Jazz, Jazz à l’Evêché accueille pour la première fois quatre formations programmées par ô jazz !, dont Méloblast, ici sur le stand d’ô jazz avec notamment Stéphane Kochoyan, programmateur.

……………………………………………………

Année 2016

2016audiard
En avril, nouveau “Cabaret Jazz” (ô jazz / Clin d’Œil) à Saint-Jean-de-Braye, cette fois en hommage à Michel Audiard. Ca ventile, ça disperse… et ça se gondole dans les rangs des spectateurs. Avec des textes dits, lus, joués, et du jazz bien sûr ! En 2019, le spectacle tourne toujours et fait le plein.

2016jorexpo
Toujours en avril, première édition de Jazz or jazz au Théâtre. ô jazz ! et les Artistes Orléanais y présentent une grande exposition d’œuvres dédiées au jazz.

joj2016esnault
Jazz or jazz suite : au Théâtre (le Kid), notre ami Christophe Esnault expose “Carrément Jazz”, dont ô jazz ! édite le livret (il nous en reste, n’hésitez pas, c’est beau !).

2016gtoux
On n’a pas tout perdu : avec la disparition d’Orléans’ Jazz, ô jazz ! a hérité de l’organisation du tremplin régional. Rebaptisé “Tremplin Jazz or jazz” et intégré au tremplin ReZZo Jazz à Vienne, il se déroule pour la première fois au Théâtre d’Orléans dans le cadre de Jazz or jazz, en avril. Le Chartrain Gauthier Toux (antérieurement reçu aux Samedis du Jazz et sur Place au Jazz) en est le lauréat, avec son trio. Dans la foulée, il remportera le tremplin jazz de La Défense puis le ReZZO Jazz à Vienne. Chapeau bas !

stand-kimono2016Juin, Jazz à l’Evêché. On présente sur le stand d’ô jazz ! le prochain projet de production d’ô jazz ! Kimono. Et on appelle aux souscriptions.
……………………………………………………

Année 2017

les-deux-exposes-2017
Jazz or jazz (avril). ô jazz ! expose deux photographes sur la Galerie du Théâtre : Didier Depoorter et Christophe Esnault. Le premier propose une série rétrospective sur vingt ans d’Orléans’ Jazz, le second un reportage très “graphique” sur le concert donné en 2016 autour du photographe Guy le Querrec. Mise en abîme…

2017kimonoAvril, sortie de “Musique de chambre avec basse électrique” de Kimono, produit par o jazz ! Et un “Choc” Jazz’ Magazine ! Pour la sortie du cd, le groupe se produit au Théâtre d’Orléans lors de Jazz or jazz, avant le Petit faucheux, à Tours. Avec Roberto Negro (piano), Christophe Monniot (saxophones), Stéphane Decolly (basse) et Adrien Chennebault (batterie). Ci-dessous la pochette, dont le motif est tiré dune toile de notre ami Bernard Mérigault.kimono

2017enez2e Tremplin Jazz or jazz (avril) : les Tourangeaux d’Enez l’emportent haut la main, devant un jury de professionnels. Ils gagnent un concert à Jazz à l’Evêché, un autre au Petit faucheux de Tours, un encore au Sunset à Paris, plus une sélection au tremplin ReZZo Jazz à Vienne.

grooves2017pdstandJazz à l’Evêché en juin : les musiciens de Groove n’ Bones signent sur le stand d’ô jazz ! après leur concert.

ucm2017
Jazz à l’Evêché : United Colors of Méditerranée est en concert avec un invité de marque, le petit dernier d’une fratrie célèbre, Jason Marsalis. En décembre, ils entreront en studio avec ô jazz ! qui produit leur premier album… Avec Guillaume Dettmar (compositions et violon), Philippe Draï (percussions), Pierre Bluteau (guitare et instruments à cordes pincées du monde), Brahim Haiouani (contrebasse), Jean-Jacques Taïb (saxophone alto, ténor & clarinette) et… Jason Marsalis (marimba).

……………………………………………………

Année 2018


ucm-sirocco-pochette24 avril, sortie officielle, dans les bacs et sur les plateformes, de “Sirocco”, par United Colors of Méditerranée. C’est le 5e album produit en sept ans par ô jazz ! Accueillie en salle Vitez du Théâtre d’Orléans en ouverture du 3e festival “Jazz or jazz”, la formation fait le plein ; on refuse même du monde. La veille, Alex Dutilh sur France Musique en avait fait l’annonce, avec l’intégrale de “Count Down”, 7 minutes d’antenne !
2018ucmtheatre

jury-2018
En avril, 3e tremplin “Jazz or jazz”, dans le cadre du festival du même nom, au Théâtre d’Orléans. Au jury, que du beau monde ! De gauche à droite, Alex Dutilh (producteur-animateur sur France Musique), Renaud Baillet (programmateur du Petit faucheux), Jean-Christophe Cholet (pianiste), Stéphane Kochoyan (programmateur du festival), et Pierre-Henri Ardonceau (journaliste à Jazz’ Magazine).

raoul2018
Le lauréat du tremplin “Jazz or jazz” : le quartet tourangeau “Raoul Jazz Clan”. Un jazz slammé très réussi et très “pro”.

zcomme
En juin, dernier “Samedi du Jazz” 2017-2018 avec “Z Comme”. Depuis la première saison, ce ne sont pas moins de 32 600 spectateurs qui ont assisté aux 79 concerts proposés par ô jazz ! et la Scène nationale d’Orléans, donnés par autant de formations réunissant un total de 329 musiciens, dont quelques “abonnés” : Jean-Jacques Ruhlmann, Jean-Jacques Taïb, Jean-Christophe Cholet, David Sevestre, David Hazak, Adrien Chennebault… Rendez-vous en octobre 2018 pour le début de la 10e saison des “Samedis”.

……………………………………………………

Année 2019

palacio-9-avrilpalacioLe 22 mars lors de “Jazz de mars” (à Brou, Eure-et-Loir) puis le 9 avril au Théâtre d’Orléans lors de “Jazz or jazz”, sortie officielle de “Palacio”, 6e album publié par ô jazz ! Avec Jean-Jacques Ruhlmann, sax soprano, Alain Grange, violoncelle, et Olivier Cahours, guitare acoustique 7 cordes. Le trio Palacio joue un jazz européen, lyrique, aux harmonies raffinées et aux influences ethniques multiples. Cette polyphonie séduisante et concertante se plaît à entremêler mélodies et rythmes comme une partition partiellement improvisée, nourrie par les expériences partagées des trois musiciens et une longue amitié. L’album est diponible en magasins spécialisés et sur internet.

kaplaa
C’était samedi 13 avril au Théâtre d’Orléans, au cœur du festival Jazz or jazz : le 4e tremplin régional de jazz organisé par la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! Et le vainqueur fut… Kaplaa, un quintet originaire d’Indre-et-Loire et développant une musique large et rocailleuse, entre le jazz, le free jazz, la pop et le rock. Avec Léa Ciechelski (flûte traversière et chant), Martin Declerq (trompette et bugle), Jean-Jacques Goichon, (contrebasse), Alix Beucher (guitare électrique), Florentin Hay (batterie).
Kaplaa gagne une programmation lors de Jazz à l’Evêché (le 19 juin 2019 à Orléans), au Petit faucheux à Tours et au Sunset-Sunside à Paris (saison 2019-2020) ainsi qu’à la finale du Tremplin national “ReZZo Focal/Jazz à Vienne” (juillet 2020).

projekt-pd
88e et dernier Samedi du Jazz, à l’issue de la 10e saison de la formule, avec le Projekt Big-Band, samedi 8 juin dans la grande salle du Théâtre d’Orléans. Près de 900 personnes au rendez-vous pour applaudir cet orchestre de dix-neuf musiciens qui réunit la fine fleur du jazz orléanais et régional. Au programme, après Phil Collins en 2016 et Peter Herbolzheimer en 2017, une adaptation du répertoire du guitariste Pat Metheny avec arrangements originaux, sections rutilantes et solistes engagés !
projekt-nauroy
Sur scène, et sous la direction du trompettiste Jean-Claude Giffaut : Guy-Claude Charcellay, Bernard Petit-Bagnard et Thierry Jammes (trompettes), Jean-Charles Legrand, Christophe Legrand, Philippe Desmoulin, Stéphane Delalande et Benoit Pœuf (trombones), Willy Dubois, David Sevestre, Bertrand Dubreuil, Paul Cadier et Romain Meunier (saxophones), Stéphane Decolly (basse), Salim Bekraoui (guitare), Bertrand Hurault (batterie), Laurent Desmurs (piano) et Benoit Lavollée (percussions).

Un final en beauté, pour clore cette belle aventure imaginée il y a dix ans par la Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! afin de mettre à l’honneur, au cours de concerts mensuels gratuits, la scène jazz régionale.

gecc81necc81-evecc82checc81Du 19 au 23 juin, ô jazz ! est partenaire de Jazz à l’Evêché, avec quatre groupes programmés : Kaplaa (lauréat du tremplin Jazz or Jazz 2019), Red Report (une revisite du jazz fusion par un quintet 100 % orléanais), Enez (quartet tourangeau lauréat du tremplin du Sunset, à Paris) et Akagera (B. Lavollée, S Montigny, D. Georgelet).
Au total pendant le festival, une vingtaine de concerts de jazz, de presque jazz et de pas jazz (c’est le nouvel “air du temps”…), avec une mention particulière pour l’excellent “Sacre du Tympan” de Fred Pallem et la très belle et très “jazz” (ça arrive tout de même !) journée du samedi 22 juin.

That’s all, folks !

yvesd-pd
marie-ce

Yves Dupont, en janvier, Marie Besset, en mars. Ces deux fidèles d’ô jazz ! nous ont quittés en 2019 et nous ne pouvions conclure sans évoquer leur mémoire.
Amis, vous nos manquez…

……………………………………………………
MERCI, MERCI ! Et tout cela n’aurait guère été possible sans les bénévoles d’ô jazz ! tour à tour programmateurs, roadies, transporteurs, cuisiniers, agents d’accueil, journalistes, photographes, vidéastes, webmasters, comptables, psychologues… et tous les musiciens et artistes (peintres, sculpteurs, photographes…) qui nous ont fait confiance, sans oublier l’ensemble de nos partenaires, de A, comme Aliss, à X, comme XCPH organisation, en passant (dans le désordre) par thélem, Mr G. et le Nuage en Pantalon, les Artistes Orléanais et Benoît Gayet, l’Atelier, thévenin sa, la Ville d’Orléans, le Conseil départemental du Loiret, la Région Centre Val-de Loire, Jazz à Tours, le Petit faucheux, le Sunset-Sunside, Jazz à Vienne, Jean Dubrana, Forces Motrices, la Fnac, la Pie blésoise, France Bleu Orléans et Sébastien Doucet, la République du Centre et Katia Beaupetit, Mag’Centre, Gérard Poitou et Jean-Dominique Burtin, Clodelle et son blog culturel, François-Xavier Hauville et les équipes de la Scène nationale d’Orléans, Improphile, After the crescent, API, la Clavithèque et Gérard Lepage, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Epargne, Sylvie Champagne et la librairie Passion Culture, le Conservatoire d’Orléans, Roger Georges et les cinémas Pathé, l’Ecole du Val à Olivet, Orléans Gestion, les pianos Margueritte, Mathieu Pion et Csolfa, Terence Briant et Nyima, Jean Puyo, Gérard Audax et la Compagnie Clin d’Œil, Marie-Line Bonneau, Stéphane Kochoyan, André Francis, Alex Dutilh, Pascal Anquetil, Pierre-Antoine Ragueneau…

MERCI ENCORE !

Texte Jean-Louis Derenne / Photos Céline Bachelet, Nouvelles d’Orléans, Jean-Louis Derenne, Jean-François Grossin, Christophe Esnault, Patrice Delatouche, Patrick Nauroy