Un peu de jazz, un gros zest de hip-hop, de la soul très “bluesy”… c’était hier la fête des musiques au Jardin de l’Evêché, éclectique, comme le(s) public(s).

gecc81necc81-pd

Martin Joey Dine est dans le monde du Jazz un romantique. Ses chansons d’amour mises en musique ont trouvé leur muse avec Marta Arpini. Ce duo piano-voix a enchanté la pause méridienne d’un public amoureux d’un jazz tout en douceur et en subtilité harmonique… sans oublier un morceau a capella en italien de Marta qui a révélé au grand jour l’étendue de son talent scénique en solo ! Un beau moment de partage et de complicité au cœur d’un Jardin de l’Evêché intime.
martin
Pour ceux qui voudraient prolonger leur plaisir, un CD Dine-Arpini est en gestation. Chacun peut apporter son obole… Nul doute qu’il s’agira d’une nouvelle pierre précieuse dans la discographie de ce musicien né quelque part qui a aujourd’hui acquis une stature internationale.

LA SUITE (TEXTE ET PHOTOS) EN CLIQUANT CI-CONTRE :

enezpdLe groupe Enez est déjà monté sur la scène de l’Evéché en 2017, en tant que vainqueurs du tremplin Jazz or Jazz. Il y est revenu à 19 h en tant que vainqueur du tremplin 2018 du Sunside à Paris. Et c’est tant mieux, même s’il ne reste que le pianiste (Romain Noël, également compositeur), les autres membres du groupe étant nouveaux. Ils ont joué un jazz sans concession, avec des thèmes solides et des prises de paroles intéressantes, notamment le saxo qui a proposé plusieurs envolées magnifiques. Quatre musiciens tourangeaux d’une très belle qualité et d’une grande maîtrise !
enez1mlb
enez2mlb
enez3mlb

revivor-pd
Et d’autres Tourangeaux ont investi la caravane, mais du genre plutôt rock, ceux là. En mélangeant le blues au reggae, avec des riffs de guitare d’enfer et une voix exceptionnelle, celle de Renn, un clavier qui balance tranquillement mais énergiquement, une batterie impeccable qui ordonne tout cela, ils ont emmené avec dextérité le public. Le groupe Revivor a le son, les gestes, l’énergie, le feeling et le savoir-faire. Telle cette sublime ballade, voix et guitare, qu’on aurait voulu sans fin. Bravo !
revivor-mlb

hip-hop-pd
A 21 heures, les quelques gouttes de pluie n’ont pas découragé les fans de l’Organic Live Band ! Il faut dire que les groupies étaient arrivées dès l’ouverture des grilles de l’Evéché ! Ce mix de genres où le hip-hop tient la vedette, déjà testé à Nîmes l’an passé, a ses adeptes. Laissons leur le dance floor de sable un peu mouillé. Le jazz s’en va, pour une fois, rejoindre la java.

Quant à Kiff Kiff, qui a déambulé en toute fin de soirée, on en reparlera demain, puisqu’ils seront en ville ce samedi.

Texte Daniel Buon et Bernard Cassat, photos Patrice Delatouche (couleurs) et Marie-Line Bonneau (noir-et-blanc). Merci à tous.

Programme complet de Jazz à l’Evêché à retrouver sur www.orleans-metropole.fr.