Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et ses musiques sœurs, en Centre-Val de Loire et ailleurs !

Payday Loans

Not Found

Sorry, but you are looking for something that isn't here.

  • Dans les bacs

    kokorokoIls sont huit emmenés par la trompettiste Sheila Maurice-Grey. Venant de tous les coins de l'ex-Commonwealth, surtout d'Afrique. Vivant à Londres, ils se sont retrouvés autour de leurs racines musicales, la musique afrobeat, Fela Kuti entre autres. Ils ont sorti leur premier EP de quatre titres il y a quelques mois, qui a fait un tabac sur les réseaux. Et déjà, ils tournent dans les festivals d'été, notamment à Vienne début juillet. Un combo rythmique d'enfer (Mutale Chashi à la basse, Onome Oghamre aux percus, Ayo Salawu à la batterie) entraîne sur ses rails la guitare d'Oscar Jerome et les claviers de Yohan Kebede. A eux cinq, ils campent le décor, dans lequel les trois soufflantes, puisque ce sont trois femmes, viennent lancer les thèmes avec une puissance étonnante. Et souvent, chacune des trois, Cassie Kinoshi au saxo, Richie SeivWright au trombone et la leader trompettiste, prennent des soli longs et inventifs, pleins d'énergie et d'expressivité. Comme souvent dans la musique d'Afrique de l'ouest, les phrases se répètent avec des variations légères. Et pourtant l'énergie de ce groupe, appelé Kokoroko (« sois fort » en yoruba), est telle qu'on l'écoute sans se lasser. Les chorus des cuivres sont magnifiques, les mélodies de base bien construites et ils connaissent déjà leur affaire malgré leur peu d'expérience. Leur EP éponyme du groupe est facilement trouvable sur internet, mais existe en cd et même en vinyl. Il donne une pêche rafraîchissante ! BC (Sites de vente en ligne)

    tristan-mecc81lia-trio-cover-300x269 Tristan Mélia, très jeune pianiste-compositeur-arrangeur, vient de sortir en trio un cd intitulé No Problem. Après avoir écouté en boucle pendant son adolescence Bill Evans, Barney Wilen et Michel Petrucciani, le jeune Tristan a suivi plusieurs enseignements et s'est rapidement lancé : un premier cd en 2016, que vient compléter ce deuxième enregistremen, pour lequel il s'est entouré de deux jeunes amis aussi doués que lui, Thomas Bramerie à la contrebasse et Cedrick Bec à la batterie. A part quatre morceaux, dont celui qui donne le titre à l'album, signé Duke Jordan, toutes les compos sont de lui. Le trio s'entend comme un charme pour développer un jazz léger, délié, extrêmement agréable. Tristan, chez qui l'héritage de Petrucciani se sent dans les arabesques et les longues glissades sur le clavier, impressionne par sa virtuosité et son apparente facilité ! La batterie de Cedrick, efficace et discrète, et la basse de Thomas, chantante, lyrique, construisent avec le piano une très belle formation qui fonctionne parfaitement, autant dans l'inventivité de chacun que dans l'efficacité du trio. Les thèmes, intéressants, sont soutenus par un beat très au point. Très belle découverte d'une jeune formation pleine d'avenir ! BC (Jazz Family - Socadisc)

    journey-around-the-truthPianiste, compositeur et chef d'orchestre, Andy Emler ne cesse d'essayer autre chose que ce qu'il a déjà fait. Pendant de nombreuses nuits passées sur l'orgue de l'auditorium de Radio France déserte, il a appris, s'est entraîné, a joué et rejoué pour finalement dompter ce monstre au son tout à fait particulier. Son d'orgue classique, mais assez proche des sons de piano électrique ou de Fender. Et ça lui convient parfaitement, lui qui a toujours revendiqué ses amours rocks, jazz et classiques. Megadeth et Ravel ! Et c'est avec un autre aventurier, Dave Liebman, qu'il s'est associé pour enregistrer chez Radio France ce Journey Around the Truth. Un grand voyage dans des tuyaux soufflés. L'orgue installe toujours une ambiance grave et religieuse. Andy s'en sert magistralement pour en garder la spiritualité et nous entraîner dans la puissance des basses, la résonance enveloppante dans laquelle Dave Liebman frétille comme un poisson volant. Le swing est bien sûr totalement absent, puisqu'il l'instrument demande un temps de réponse disqualifiant. Mais l'énergie incroyable, le jeu sur les rythmes, l'alliance de la légèreté du sax et du continuum de l'orgue, la puissance d'Andy et le lyrisme de Dave créent une musique totalement hors circuits. Et totalement fascinante. Par leur parfait accord, leur habitude de l'improvisation, leur culture musicale, les deux amis construisent un voyage rare, profond, intelligent, exceptionnel. A ne pas manquer ! BC (Signature Radio France)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici