Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et ses musiques sœurs, en Centre-Val de Loire et ailleurs !

Payday Loans

Que les big-bands se le disent : Grands Formats “recrute” !

Les grands ensembles de jazz et de musiques improvisées français – vocaux ou instrumentaux – qui souhaitent s’engager au sein de “Grands Formats” peuvent rejoindre la fédération en 2019.
gf

Pour tout savoir, et même un peu plus, c’est ici.

Une expo blues signée Patrice Aubry, à Chartres

Jusqu’à la fin de l’année, la librairie l’Esperluete”, à Chartres, expose vingt-et-une aquarelles de Patrice Aubry, sous le titre “Aquablues”. Un hommage aux plus grands, de Jimi Hendrix à BB King.
Avis aux amateurs, si vous passez par l’Eure-et-Loir…

duet

Librairie l’Esperluete, 10, rue Noël-Ballay, à Chartres / 02 37 21 17 17

Cairn fête ses vingt ans à la Scène nationale

Créé en 98, cet ensemble a pour but de mettre en valeur la musique de son temps. D’aujourd’hui plus précisément. Et de rassembler le plus de talents possibles, musiciens, compositeurs, plasticiens. Chacun y amène sa pierre, et le cairn s’élève ainsi, œuvre d’art sans cesse augmentée.
soireessingulieres_20ansensemblecairn_1c2a9tadzio_reduite
En résidence cette année à la Scène Nationale, l’ensemble Cairn consacre trois soirées à célébrer cet anniversaire. Et montre au public, dans une joyeuse diversité, les facettes de ses approches musicales. Mercredi, salle Vitez, Caroline Cren a ouvert ces Soirées singulières par un Portrait singulier : celui de son piano. Avec cinq petites pièces de compositeurs amis, elle a tapé, frôlé, tripoté, joué avec son instrument, prouvant qu’il est autant mélodique que rythmique. Pièces chatoyantes ou radicales, le déroulement était assez captivant !

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE : [Lire la suite de cet article...]

L’Open Trio – en quartet - croqué par Yves Dupont

Ils étaient le 10 novembre aux Samedis du Jazz au Théâtre d’Orléans. Yves Dupont était là, avec ses feutres…
ot-yd
Basile Bonicel, Samuel Besset, Victor Gourgeau, Teoman Massas
Retrouvez les dessins (les toiles, les aquarelles…) d’Yves Dupont, sur son site.

Stage de chant, voix parlée et chantée, à Orléans

Les samedi 1 et dimanche 2 décembre, le Cepravoi propose à Orléans un stage de chant avec Célia Pierre-Gay.
stage-cepravoi

Qu’elle soit chantée, parlée, criée, la voix fascine, émeut, interroge… Instrument interne, elle est intimement liée aux représentations, impressions, sensations. Quels sont les mystères du fonctionnement de cette voix propre à chaque individu ? Comment apprivoiser cet outil et l’amener à s’exprimer en confort et au long cours sans fatigue ni trouble ?

Entre l’exploration de son fonctionnement physiologique et l’expérimentation concrète des différentes modalités expressives à travers l’apprentissage de chants, la voix révèlera ses mystères.

Toutes les infos, ici. Clôture des inscriptions le 22 novembre 2018.

Michel Legrand, tout pour la musique !

Le moins que l’on puisse dire quand on lit « J’ai le regret de vous dire oui », c’est que Michel Legrand a vécu plusieurs vies ! Et on se demande où il a puisé l’énergie pour tout vivre, passions, voyages, rencontres… avec, en toile de fond, cette effervescence créatrice permanente qui en a fait l’un des musiciens français les plus connus au monde. mlagrand1

Il les a tous rencontrés, d’Igor Stravinski à Barbra Streisand et jusqu’à Michael Jackson, en passant par Miles Davis, Maurice Chevalier, Sarah Vaughan, Bill Evans… et il a joué avec nombre d’entre eux.

Dans cette autobiographie, écrite avec Stéphane Lerouge, Michel Legrand, raconte, à 86 ans, avec franchise, humour, gravité et légèreté, ces multiples rencontres, ses joies, ses déceptions, les difficultés rencontrées pour financer les films, écrire de la musique sur commande, les traits saillants du caractère des uns et des autres, sa dépression et son amour pour Macha Méril, qu’il épousera cinquante ans après l’avoir rencontrée.

Musicien prolifique, Michel Legrand a exploré tous les genres, jazz, variété, comédie musicale, musique de films, de concert, de scène, de ballet.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT CI-APRÈS
[Lire la suite de cet article...]

Aux “Samedis” le 10 novembre : quatre pour le prix de trois !

Toujours autant de monde (plus de 350 personnes) en ce samedi pluvieux. Et pourtant la musique était ensoleillée et pleine de fougue et de jeunesse. C’était l’Open Trio, le groupe le plus jeune qu’ô jazz ! ait jamais invité !
pd1

On les avait entendus lors du dernier tremplin de Jazz or Jazz. Et déjà le public avait été séduit, même s’ils n’avaient pas obtenu le trophée. Trio tellement “Open” qu’ils sont désormais quatre. Il y a Samuel Besset au saxo ténor, au jeu riche et mélodieux, qui mène la danse puisque soufflant. Il y a Teoman Massas au piano, plein de fougue et d’envolées lyriques, et Basile Bonicel à la batterie. Et le quatrième du trio, Victor Gourgeau à la basse, au jeu solide et charpenté.

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE [Lire la suite de cet article...]

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    zoot Ils avaient déjà sorti un album un peu confidentiel l'année dernière. Le second prend son envol plus largement. Le Zoot Octet, locomotive du Zoot Collectif parisien, propose la Zoot Suite Vol 2. Ils sont jeunes, venus à Paris de tous les coins du pays pour leurs études musicales. En septembre 2016, ils forment un collectif au sein duquel plein de formations se font et se défont. Mais cet octet est un pilier. En plus de manier admirablement leur instrument, ils possèdent une culture étendue, intelligente et malicieuse. Alors on sent dans ces compos pourtant originales une présence très forte de Monk, de Mingus, d'Ellington ou de Kurt Weil. De beaux thèmes, des arrangements subtils, une utilisation de la puissance du nombre, le groupe mène sa barque le long des clubs de la rivière jazz avec une fraîcheur printanière. Un String Quartet se joint parfois à eux pour augmenter encore la puissance de ces airs aux accents populaires. Noé Codjia (trompette), David Paycha (batteur), Neil Saidi, Clément Trimouille (guitare), Thomas Gomez (saxo) signent ces compos. Et pour rester dans le mood « histoire du jazz », ils ont enregistré, mixé et masterisé sur bandes, comme au bon vieux temps ! Un très beau travail, totalement au point, nous baladant dans tout ce que le jazz a de séduisant. Bravo ! BC (Zoot Records - Socadisc)

    crossborder Crossborder Blues est le fruit de la rencontre entre trois figures musicales internationales du blues. Harrison Kennedy, musicien canadien descendant d'esclaves réfugiés au Canada après s'être enfuis des plantations du Sud, est la voix profonde et juste du trio mais assure également les parties guitare, cuillères et banjo. Jean-Jacques Milteau, harmoniciste français qu'on ne présente plus, joue sa partition à l'harmonica avec la finesse qu'on lui connaît. Vincent Segal, enfin, violoncelliste français qui a traversé le jazz, le funk, le hip-hop, le rock – fondateur avec Cyril Aref du duo Bumcello et amoureux du blues –, apporte avec son violoncelle une note nouvelle. Ce trio, explique Sebastian Danchin, le producteur du cd, est né du “constat qu'il est possible, pour des artistes extérieurs au monde afro-américain, sans risque d'imposture, de s'aventurer en terre de blues à condition d’envisager ce périple comme une conversation.” Le résultat est à la hauteur de l'ambition, une réussite ! Ces musiciens “de trois cultures, de trois générations, de trois sonorités…” se nourrissent l'un-l'autre et se promènent dans des créations originales et des interprétations très personnelles de reprises fameuses, de “Georgia on my Mind” à “Imagine”, en passant par “T-Bone Shuffle”… Portée par un mariage sonore inédit – la voix d'Harrison Kennedy, le jeu subtil et délicat de l'harmonica de Jean-Jacques Milteau, la douceur mélancolique du violoncelle de Vincent Segal –, ce blues réinventé retrouve ici toute son essence et son intemporalité. DD (Naïve)

    jazzandpeople_Thiefs_Panzani_Gfold_POCHETTECD-PROMO copie Paul Jarret était venu à Orléans pendant Jazz or Jazz 2017, dans le cadre du dispositif Jazz Migration. Il avait conquis le petit public qui avait eu l'audace de venir l'écouter. Quelques semaines plus tard, il sortait un cd, “Trees”, que nous chroniquions ici. Voici le suivant, I told the little bird. Même formation en quintet avec, autour de la guitare du leader, Maxence Ravelomanantsoa au sax ténor, Léo Pellet au trombone, Alexandre Perrot à la contrebasse et Ariel Tessier à la batterie. Un groupe qui fonctionne extrêmement bien sur les compos de Paul. Son nerveux, nuances très fines, dialogue des deux soufflants, effets de guitare qui rehaussent l'ensemble. “The Nest”, par exemple, met en œuvre toute l'inventivité du groupe. Deux invités sur plusieurs morceaux, Isabel Sörling au chant et Jozef Dumoulin au Fender. Le Fender s'intègre bien au son du groupe, mais la voix d'Isabel introduit une dimension nouvelle. Elle prend le pas sur les instruments, et malgré de beaux dialogues avec les soufflants, malgré cette présence aérienne, elle s'impose un peu sans se fondre dans l'ensemble. Reste que certaines plages, “Peaceful Struggle” ou “Response”, par exemple, font émerger des mélodies magnifiques dans un environnement riche et prenant. PJ5 est toujours un groupe créatif et en plein dans l'énergie actuelle. BC (Jazz&people)

    ott Le Grégory Ott Trio vient de sortir son quatrième enregistrement. Tous trois originaires d'Alsace Lorraine, les musiciens sont en pleine tournée nationale de promotion de leur cd, Ways. Quatorze morceaux comme des nouvelles qui formeraient un ensemble très proche du roman. En tous cas, une promenade musicale aux mélodies prenantes, aux rythmes parfois complexes mais à la cohérence de groupe manifeste. Gautier Laurent à la contrebasse et Matthieu Zirn à la batterie ont tous deux une présence constante et intense. Des dialogues magnifiques, piano-contrebasse, comme ce “The Giant”, hommage à Petrucciani, ou piano-batterie (“Ondulation” ou “Nouvelle”). Musique savante mais qui se déroule sans accroc, avec aisance et naturel. Des moments aériens que leur brièveté rend totalement captivants. Deux invités se joignent au trio, Franck Wolf et son saxo, frère de musique de Grégory, et Yannick Eichert à la guitare et au chant sur un blues. Une musique intelligente, nerveuse, structurée. Un jazz qui pulse mais en même temps nous raconte des ambiances, nous propose des histoires pleines d'émotions que chacun peut dérouler comme il l'entend. Un très beau moment.BC (Assoc'in jazz - Absilone)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Agenda Jazz


    SAMEDIS DU JAZZ 2018-2019 samedis LA 10e SAISON !
    12 jan : JC Acquaviva Trio
    9 fév : Oggy & The Phonics
    2 mars : Duo Lev-Yulzari
    6 avril : Philippe Macé 4tet
    11 mai : Dub-Dub
    8 juin : Projekt Big-Band
    Concert à 15 h au Théâtre d'Orléans. Entrée libre.


    Mardi 11 décembre
    JAM 3. Troisième “Jam Session” (bœuf) de l'année pour Musique & Equilibre, cette fois autour du bassiste Stéphane Decolly. Au programme : Isn’t she lovely / Sir duke / I wish / Bring on the night / Spanish castle magic / Little wing / St thomas / Spain / Chick Corea / Softly as in a morning sunrise / Sunny / The Chicken / Cantaloupe Island. Ouvert aux musiciens confirmés, débutants, pro ou amateurs… A 19 h 30 à l'Argonaute, 73, bd Marie-Stuart à Orléans.
    02 38 54 81 31. Gratuit

    Mercredi 12 décembre
    CRAZY JAM (avec Guillaume Hazebrouck). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Mercredi 12 décembre
    NAIMA QUARTET (autour de la chanteuse et contrebassiste Naïma Girou). Proposé par After The Crescent, à 20 h 30 au Théâtre Jacques-Cœur à Bourges. 02 48 20 86 05

    Mercredi 12 décembre
    django_reinhardt SPÉCIAL DJANGO. Hommage aux compagnons de Django Reinhardt, avec la musique de Django... Avec Laurent Zeller, violon ; Gilles Parodi, guitare ; J-J Ruhlmann, clarinette. Proposé par Improphile, dans le cadre de ses “Mercredis du Jazz”. A 19 heures au bar “Le Fitzgerald” de l'Hôtel Jean-de-Beauce (1, place Pierre-Semard) à Chartres. L'entrée est libre, avec bar et restauration sur place. Toutes les infos sur improphile.com

    Jeudi 13 décembre
    NOTE A BÉNÉ. Jazz d'hier et d'aujourd'hui. A partir de 19 h 30 au bar du Novotel, 2, rue Honoré-de-Balzac à Orléans la Source. Consommation obligatoire. Planches et carte du restaurant. 02 38 63 04 28

    Vendredi 14 décembre
    GOODBYE LOVE (C. Cailleton / G. Hazebrouck / E. Jan). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Vendredi 14 décembre
    DU CÔTÉ DE CHEZ SWING. Conférence sur les origines du jazz et ses premiers développements, de la fin du XIXe siècle au début des années trente, par Jean-René Coquelin. A 14 h 30 à l'Université du Temps Libre, 6, rue Henriet-Rouard à Montargis. 4 €.

    Vendredi 14 décembre
    HOOP. Concert de sortie de "Song Of The Wind" premier disque du duo Sébastien Mitterrand (cor d'harmonie) et Elie Garcia (guitare). A 20 h 30 à La Fabrique, 5, rue des Mauves à Meung-sur-Loire. Extraits du disque, vidéos, prochains concerts... sur le site du duo, ici. Prix libre. Réservations : 02 38 44 29 91

    Vendredi 14
    au dimanche 16 décembre

    uros-p UROS PERIC QUINTET. Avec Uros Peric, pianiste et chanteur slovène “fils spirituel” de Ray Charles, accompagné de Dave Blenckhorn à la guitare, Sébastien Girardot à la contrebasse, Guillaume Nouaux à la batterie et Drew Davis au saxophone. Concert proposé par le Hot Club du Gâtinais en partenariat avec l’Agglomération Montargoise et Rives du Loing (AME). Vendredi 14 et samedi 15 à 20 h 45, dimanche 16 à 17 heures, au Tivoli, 2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis. 06 45 10 52 16

    Samedi 15 décembre
    BŒUF DE NOEL. Traditionnel Bœuf de Noël organisé par Improphile en partenariat avec la Ville de Chartres et le Conservatoire, à 20 h 30, Salle Doussineau, 10, rue Maurice-Halle à Chartres. Ouvert à tous et à tous les répertoires. Entrée libre (dans le mesure des places disponibles).

    Dimanche 16 décembre
    THE LIMBOOS (“Exotic Rhythm & Blues”…). Concert à 18 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80. www.allthatjazz.fr

    Jeudi 20 décembre
    STANDARDS OR NOT STANDARDS. Avec Yoann Loustalot : trompette ; Benoit Lavollée : vibraphone ; Ivan Gelugne : contrebasse ; David Georgelet : batterie. A 19 heures au bar le 44 de l'hôtel Mercure (“Jazz au 44”), quai Barentin à Orléans. Bar et petite restauration.

    Vendredi 21 décembre
    JAZZ À TRÔO. Avec le Trio David Chevallier (guitare douze cordes, banjo, informatique musicale), Sébastien Boisseau (contrebasse) et Christophe Lavergne (batterie). A 20 heures à la Salle Communale de Trôo (Loir-et-Cher).
    02 54 89 44 00

    Vendredi 21 décembre
    CA TRICOTE AU THÉÂTRE ! Avec Walabix puis Sarah Murcia et Kamilya Jubran. Proposé par le Tricollectif et la Scène nationale d'Orléans, à 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. Le site de la Scène nationale.

    Vendredi 21 décembre
    PROJEKT BIG-BAND. “The Pat Metheny real book”, hommage au guitariste et compositeur américain. A 20 h 30 à la Maison des Arts et de la Musique, cours Victor-Hugo (Orléans Sud, face au lycée Charles-Péguy). 12 et 6 €. Réservations sur projektbigband@gmail.com


    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com