Avant que tout ne passe, ne casse et ne lasse… et après onze années de militantisme en faveur du jazz régional, ô jazz ! se met en “pause”. L’occasion de revenir sur les moments marquants de cette belle aventure. En attendant de rebondir ? Demain sera un autre jour…

pr-nycC’est en 2007 qu’est née l’idée d’ô jazz !, lors d’un voyage à New-York qui réunissait Pierre Richard (fondateur dans les années 80 du premier club de jazz orléanais, le Caveau des Trois Marie) et Jean-Louis Derenne, journaliste, à l’occasion des 60 ans du premier.

Ambiance des clubs de Greenwich, mood jazz si spécial de la ville ? Toujours est-il que c’est au cœur de la Grosse Pomme que naquit l’idée d’une association qui pourrait postuler à la gestion du Cats (l’ex-Caveau, justement), que la ville venait de racheter en vue d’en faire… un club !

m-solal-lee-konitz
Années 80, le Caveau de la grande époque accueille des maîtres.
Ici, Lee Konitz et Martial Solal (photo Nouvelles d’Orléans)

De club il n’y eut finalement point et le caveau fut revendu, pour un usage que, pourtant – selon la version officielle –, l’obsolescence de ses installations ne devait plus lui permettre d’assurer… Passons. Mais l’association avait eu le temps de voir le jour : le 15 juin 2008 naissait officiellement ô jazz !, pour “O(rléans) Jazz, mais aussi en hommage à “Jazz O”, défunte association amie.

Pas de club ? Qu’à cela ne tienne, on allait faire autre chose. Avec une ligne directrice, une “mission”, un code de conduite qui n’a jamais varié : se consacrer à 100 % à la scène jazz et aux musiciens régionaux, et ne jamais dévier de cette “partition”.

Ce qui fut fait, avec bonheur, en dépit des plantages, des contrariétés, des petites trahisons, vilains mensonges et indifférence polie. Ces épiphénomènes, pas plus que la pluie, ne sauraient arrêter le pèlerin !
……………………………………………………

Année 2008

inaug-2008Lancement officiel d’ô jazz ! au Délicat’ & Scène (éphémère lieu de rencontres, au-sous-sol du Cinéma Les Carmes), le dimanche 15 juin. Avec l’expo “Figures de jazz”, de Pierre Richard, et un concert réunissant nos amis Pascal Seixas, Antoine Bernollin et Adrien Chennebault. Le “tout Orléans” du jazz (de l’époque) est présent, of course !
vernissage-2008

2008mdineSur “Place au Jazz Bourgogne” (place du temple) ô jazz ! accueille un tout jeune pianiste (15 ans), Martin Dine, dont c’est le premier concert. Autour de lui, réunis pour l’occasion, on trouve Quentin Biardeau, Pascal Seixas et Adrien Chennebault. On le reverra !
2008m3d212

tdutronc20008Thomas Dutronc sur le premier stand d’ô jazz ! au Campo Santo (Orléans’ Jazz, fin juin). En arrière-plan, l’expo “Jazz comme des images”, de Philippe Botté.

LA SUITE EN CLIQUANT CI-CONTRE : [Lire la suite de cet article...]