Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et ses musiques sœurs, en Centre-Val de Loire et ailleurs !

Payday Loans

Entries Tagged ‘Cepravoi’

Stage Festi’chante, six ateliers de pratique vocale, à Blois

Samedi 17 novembre à la Maison de Bégon à Blois, le Cepravoi propose “Festi’chante”, six ateliers de pratique vocale. On peut s’inscrire !

Destinés à tous ceux qui aiment chanter et qui sont curieux de rencontres et de nouvelles expériences vocales, le stage Festi’chante est proposé de 14 h à 22 h 30 au coût très modique [...]

Cepravoi 2018-2019, la voix dans tous ses états

Le Cepravoi (Centre de pratiques vocales et instrumentales en région Centre-Val de Loire) fait sa rentrée. L’occasion d’évoquer cette association dédiée à la voix et dont l’action se décline dans trois domaines de compétence : la formation, l’accompagnement des projets et la ressource.

Photo F. Manrique
Association régionale missionnée par la Drac et la région Centre-Val de [...]

2017-2018, nouvelle saison de stages vocaux avec le Cepravoi

Le Centre de Pratiques Vocales et Instrumentales en région Centre Val-de-Loire (Cepravoi) propose un ensemble de formations artistiques et pédagogiques, dans une transversalité des esthétiques.

Des chants de Turquie à ceux d’Afrique du Sud, du corps et de la voix percussions aux madrigaux du XVIe, c’est la voix dans tous ses états qui est au [...]

5e Festival “Every Sing” à Montlouis-sur-Loire, en mars

Le “festival des voix créatives et inattendues” fixe un nouveau rendez-vous samedi 21 et dimanche 22 mars à Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire). Organisé par le Cepravoi (centre régional de la voix), il propose un ensemble de concerts et ateliers, dont un stage animé par Peder Karlsson.

Avant de faire peau neuve en 2016, le festival EverySing propose une [...]

Les 23 et 24 novembre, stage de jazz choral avec le Cepravoi

Le week-end des 23 et 24 novembre, le Centre de Pratiques Vocales et Instrumentales en région Centre organise à La Riche (Indre-et-Loire) un stage de jazz choral animé par la chanteuse Mina Small.

Mina Small est née en Amérique mais elle a grandi en France et au Danemark. Elle vit, chante, compose et enseigne aujourd’hui la [...]

Festival vocal “EverySing !”, du 22 au 24 mars à Montlouis

Conçu et porté par la ville de Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire) et le Cepravoi (Centre de pratiques vocales et instrumentales en région Centre) en partenariat avec l’association “Festival Terre du son”, le festival EverySing tiendra sa 3e édition du vendredi 22 au dimanche 24 mars à Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire).
EverySing ! poursuit son travail de défrichage, avec toujours pour [...]

Stage “Jazz et pop vocal”, les 9 et 10 février 2013 à La Riche

Organisé par le Cepravoi et Tous en scène, en partenariat avec La Pléiade, ce stage organisé à La Riche (Indre-et-Loire) propose de (re)découvrir les clés d’interprétation d’un répertoire à l’expression puissante qui combine groove, rythme et harmonie.
Il est animé par Peder Karlsson, leader rigoureux qui puise en chacun des chanteurs les ressources qui les rendent [...]

Stage “Jazz et pop vocal”, le répertoire du Real Group

Peder Karlsson, animateur du stage, est depuis un an le directeur artistique de l’étonnante chorale slovène “Perpetuum Jazzile”.
Les 26 et 27 novembre prochain, le Centre de pratiques vocales et instrumentales en région Centre (Cepravoi) organise à Saint-Jean-de-la-Ruelle un stage ouvert aux choristes et chefs de choeur de tous niveaux.
Animé par Peder Karlsson, chanteur, compositeur et [...]

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    dupont Encore un contrebassiste qui écrit ! Hubert Dupont suit un chemin bien à lui. Après être allé voir et écouter du côté de l'Afrique et de l'Orient, le voilà revenu en France pour un nouvel enregistrement, réalisé en public. Smart Grid propose six de ses compositions. Autour de sa contrebasse jouée au doigt ou à l'archet, il a rassemblé l'alto de Denis Guivarc'h, le piano d'Yvan Robilliard et la batterie de Pierre Mangeard. La contrebasse est bien sûr très présente, lançant le premier morceau, “Greed”, et ne lâchant rien au fur et à mesure du concert enregistré. Fortement rythmique ou puissamment mélodique, elle est vraiment l'axe du groupe. Les compositions permettent à chaque musicien de s'exprimer. Yvan, en sideman inventif et pertinent, développe son point de vue tout en douceur et subtilité. Il apporte une quiétude séduisante (“Eoliane”). Denis, plus fougueux comme on le connaît, va plus du côté de l'impro, de développements nerveux et libres, mais se prête aussi au jeu du quartet (“Helliptic” ou “Wonder”), développe sagement les thèmes et discute avec ses partenaires. Le groupe construit ainsi un jazz intéressant, très cohérent. Tous les éléments sont au point, les compos comme le jeux des protagonistes. Il manque cependant peut-être une vibration, une émotion, une nécessité profonde qui emporte la mise sans poser de questions... BC (Ultrabolic)

    jean-pierre-como-infinite Jean-Pierre Como, pianiste en pleine maturité, sort un album en quartet avec des compagnons aussi aguerris que lui. Neuf compositions de son crû et deux signées du batteur Rémi Vignolo. Como a toujours été intéressé par l'improvisation, et Infinite raconte cette envie, ce besoin. Les thèmes mélodiques forts, travaillés sur papier, inscrivent cette musique dans la lignée du jazz “classique”. Mais on sent à chaque moment que le travail du quartet, pendant les répétitions et même peut-être l'enregistrement, fait échapper le jeu sans pour autant renier la partition. Cette constante tension crée bien sûr une dynamique, une énergie particulière, profonde et sensuelle. D'autant plus forte que le quartet fonctionne comme un seul homme. La qualité des sidemen, Christophe Panzani aux saxos, Rémi Vignolo à la batterie et Bruno Schorp à la basse, s'accorde à la virtuosité du leader. Dans “Little man”, par exemple, ou “Olinda”, Como développe avec subtilité le thème en parcourant le clavier d'une main très libre et inventive. Bruno à la contrebasse fait un travail considérable et Christophe, au ténor notamment, passe de la douceur à l'énervement avec dextérité. Un travail de double enregistrement (du ténor derrière l'alto par exemple) ou quelques notes de piano électrique apportent une touche très originale. “Transmettre un élan vital”, comme le dit Como dans un texte de pochette. Une entreprise complexe et ambitieuse parfaitement réussie. La richesse de cette musique peut s'écouter simplement. On y revient forcément, et les écoutes successives font parcourir des histoires toujours renouvelées. Ce quartet joue vraiment dans la cour des grands ! BC (L'Ame Sœur / Socadisc)

    hymn_150-025ec Une fois de plus, c'est un bassiste, Jacques Vidal, lui aussi grand spécialiste de Mingus (cf. chronique du cd de Géraud Portal, ci-dessous), qui non seulement explore son instrument mais prend la plume. Des thèmes très enlevés, comme le “To Dance” qui ouvre l'album, certains plus mélancoliques, comme ce “Mingus' Sound of Love”. Jacques a fait appel à quatre amis musiciens exceptionnels et, grâce à eux, bien que très écrits, les onze morceaux donnent une impression de légèreté qui fait penser plutôt à de l'improvisation. Pierrick Pedron au saxo alto se donne sans retenue à cette musique qui manifestement lui convient. Sa virtuosité impressionnante fait des merveilles, et sa culture, à l'unisson de celle du leader, s'exprime en toute liberté. Daniel Zimmermann apporte le souffle plus rauque de son trombone avec une présence remarquable, dans “Miles” notamment, hommage au maître, ou dans “Jazz Attitude”. Il rajoute de l'épaisseur, du mystère au son lyrique, parkérien de Pierrick. Richard Turegano au piano, dans “Walk in New York”, par exemple, développe les thèmes avec richesse et habileté. Quant à Philippe Soirat à la batterie, on dirait qu'il arrive à soutenir chacun de ses compagnons tant son jeu est efficace. Et puis le leader à la contrebasse, axe du groupe, se ménage des plages magnifiques, sans pour autant se mettre en avant. Il s'octroie quand même une magnifique “Variation sur le thème d'Alice”, en solo, à l'archet. Moment fort ! Hymn, qui donne son nom à l'album, montre un quintet parfaitement au point. Mingus, Miles, Parker, les références sont fortes et placent ce travail dans une lignée qui n'en finit pas de se révéler fondatrice. L'inventivité et la qualité des musiciens font du travail de ce quintet un album extrêmement intéressant, riche, intelligent et émouvant. BC (Soupir Editions - Socadisc)

    geraud Pour un contrebassiste de jazz, Charlie Mingus est un incontournable, même cinquante ans après sa mort. Il fait partie des très grandes figures des décennies cinquante et soixante qui ont façonné le jazz. Géraud Portal, contrebassiste berruyer qu'ô jazz ! a présenté plusieurs fois à Orléans, lui rend un vibrant hommage en reprenant certains de ses thèmes pour une affectueuse confrontation frontale. D'où ce Let my Children Hear Mingus, sorti ce printemps. Charlie jouait toujours dans des formations assez importantes. Géraud a donc rassemblé autour de lui cinq de ses amis français et américains. Le groupe retrouve avec une justesse étonnante le son des ensembles du maître. Les deux saxos, César Poirier à l'alto et Luigi Grasso au baryton, et surtout Quentin Ghomari à la trompette, restituent à merveille ce jazz qui, autour de 1960, mêlait fraîcheur, énergie, tradition, chorus repris et éclats perso, jeu de groupe qui n'empêche pas des impros. Surtout chez Mingus, où parfois un joyeux bazar s'installe et débouche sur une impro collective très contrôlée, dans “Fables of Faubus”, par exemple. Cette ambiance de groupe se retrouve complètement dans le double cd, enregistré en public au Duc des Lombards. Vahagn Hayrapetyan au piano et Kush Abadey à la batterie entrent parfaitement dans le jeu. Et puis la contrebasse, qui reprend mot à mot celle de Charlie (“Haitian Fight Song”) pour mieux s'en détacher, apporter sa propre énergie, ses propres développements, mais toujours en cohérence avec son modèle. Une heure trente de jazz tonique et réjouissant, qui nous fait replonger dans les racines. L'écoute alternée du cd de Géraud et des originaux de Mingus prouve tout l'intérêt d'un coup d'œil en arrière de la part des jeunes musiciens, non pas tant au niveau de la qualité musicale, en général très grande, mais pour l'âme du jazz, pour la continuité du feeling, pour le plaisir du tempo, pour l'intelligence du cœur. BC (Jazz Family CDZ – Socadisc)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Nos articles récents

  • Nouveauté cd

    pub-sirocco

    A ÉCOUTER
    “Silence after blow up”
    Cliquez ici

  • Agenda Jazz


    SAMEDIS DU JAZZ 2018-2019 samedis LA 10e SAISON !
    6 oct : Charcellay-Masson 4tet
    10 nov : Open Trio
    8 déc : Noemy Lhomme 5tet
    12 jan : JC Acquaviva Trio
    9 fév : Oggy & The Phonics
    2 mars : Duo Lev-Yulzari
    6 avril : Philippe Macé 4tet
    11 mai : Dub-Dub
    8 juin : Projekt Big-Band
    Concert à 15 h au Théâtre d'Orléans. Entrée libre.


    Samedi 6 octobre
    CHARCELLAY-MASSON QUARTET. Avec Guy-Claude Charcellay (trompette), Hervé Masson (piano), Ivan Gelugne (contrebasse) et Benoit Lavollée (percussions et claviers). Proposé dans le cadre de la 10e saison des “Samedis du Jazz” par la Scène nationale d'Orléans et ô jazz ! A 15 heures dans le hall du Théâtre d'Orléans. Entrée libre. La saison complète, ici.

    Samedi 6 octobre
    TINO Y TUMBAO ORQUESTA (orchestre de salsa réunissant dix musiciens) . Concert avec initiation à la danse. A 20 h 30 à la Salle des Fêtes-village sportif de Saint-Denis-en-Val. Tarif unique 8 €. Réservations au 02 30 76 44 87

    Samedi 6 octobre
    LOUIS MOHOLO-MOHOLO “4 BLOKES” (+ Home : Papanosh, Roy Nathanson & Napoléon Maddox). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Samedi 6 octobre
    HUGH COLTMAN (le crooner anglais rend hommage à la Nouvelle Orléans). Concert à 21 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80. www.allthatjazz.fr

    Samedi 6
    et dimanche 7 octobre

    travers FESTIVAL DE TRAVERS. Musique, théâtre de rue, animations, buvette et petite restauration… Proposé par ABCD, place Saint-Aignan à Orléans, de 16 h à 0 h 30 (le samedi) et de 12 h à 20 h (le dimanche). Gratuit. www.abcd45.com

    Dimanche 7 octobre
    THE GREENWICH SESSION. Une invitation au voyage, avec un octet mené par Luigi Grasso. Proposé par After The Crescent, à 17 heures au Théâtre Jacques-Cœur à Bourges. 02 48 20 86 05

    Dimanche 7 octobre
    DOS GRINGOS (quartet de jazz manouche). A 17 heures au Tivoli (2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis). Réservations auprès du Hot Club, 222, rue des Hauts-de-Viroy, 45200 à Amilly. 17 € le concert. hotclubgatinais.fr

    Dimanche 7 octobre
    LES POMMES DE MA DOUCHE. Jazz manouche, reprises de chansons françaises. A 17 h 30 à l'Espace François de Beauharnais, à La Ferté-Beauharnais (Loir-et-Cher).

    Mercredi 10 octobre
    dmccaslin DONNY McCASLIN (“Blow”). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours. 02 47 38 67 62.
    Leur site, ici.

    Mercredi 10 octobre
    SHORTER SONGS. Autour du répertoire de Wayne Shorter, avec Stephane Decolly, basse électrique, Laurent Desmurs, Fender Rhodes, Jean-Jacques Ruhlmann, saxophones. Proposé par Improphile, dans le cadre de ses “Mercredis du Jazz”. A 19 heures au bar “Le Fitzgerald” de l'Hôtel Jean-de-Beauce (1, place Pierre-Semard) à Chartres. L'entrée est libre, avec bar et restauration sur place. Toutes les infos sur improphile.com

    Vendredi 12 octobre
    CA TRICOTE AU THÉÂTRE ! Avec Roberto Negro Solo puis Séisme. Proposé par le Tricollectif et la Scène nationale d'Orléans, à 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. Le site de la Scène nationale.

    Vendredi 12 octobre
    VINCENT PEIRANI QUINTET. A l'occasion de la sortie récente du cd “Living Being II”. Avec Vincent Peirani (accordéon, accordina, voix), Emile Parisien (saxophone soprano), Tony Paeleman (Fender Rhodes), Julien Hermé (basse, guitare électrique), Yoann Serra (batterie). A 20 h 30 au Minotaure, 8, rue César de Vendôme, à Vendôme (Loir-et-Cher). 02 54 89 44 00

    Samedi 13 octobre
    ROVA SAXOPHONE QUARTET (+ The Bridge #8). A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Dimanche 14 octobre
    depresivo BLOQUE DEPRESIVO (musique traditionnelle sud-américaine “revisitée” par Macha Asenjo). A 17 heures au Théâtre d'Orléans (Scène nationale). Le site.


    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com