Erosion printanière ou tendance de fond ? “Seulement” 200 personnes le 2 juin au Théâtre d’Orléans pour écouter le quartet Z Comme et son tout nouveau répertoire. Mais les absents ont toujours tort, c’est connu, et une nouvelle fois prouvé !
Stéphane Decolly