Des chroniques imaginaires avec Mélusine, du rythme de l’Afrique de l’est avec l’Ethiopien Mulatu Astatke et du rythme de machines orchestré par l’un des inventeurs de la techno, la troisième soirée de Jazz or jazz battait la mesure de la diversité pour des voyages d’ambiances diverses.

A l’heure de l’apéro du midi, devant une cinquantaine de [...]