Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et ses musiques sœurs, en Centre-Val de Loire et ailleurs !

Payday Loans

Entries Tagged ‘Petit Faucheux’

A Tours, festival Émergences, le retour !

Comme chaque année, le mois de novembre est l’occasion de retrouver le festival Émergences, un temps fort organisé conjointement par Jazz à Tours et le Petit faucheux. Rendez-vous à Tours, donc, du 8 au 16 novembre.

Avec son programme « Oslo », l’ONJ sera à Tours le jeudi 8 novembre
Au menu de cette nouvelle édition (la 17e), des [...]

De janvier à mai, les rendez-vous du Petit faucheux

Le Petit faucheux, club et centre de ressources “jazz” de Tours, propose pour la seconde partie de sa saison 2017-2018 une belle brochette de rendez-vous jazz… au sens large !

Le batteur Daniel Humair est l’invité du Petit faucheux le samedi 17 février,
en trio Humair/Kerecki/Lê Quang, avec “Modern Art”
Où l’on pourra croiser des régionaux (notamment la “Bande [...]

Tremplin “Jazz or jazz” 2018, il est temps de s’inscrire !

La Scène nationale d’Orléans et ô jazz ! ont lancé il y a un mois les inscriptions pour le Tremplin Jazz or jazz 2018. Duos, trios, quartets… à vos marques !

Tremplin 2017, les candidats et le jury au Théâtre d’Orléans
(photo Patrice Delatouche)

Le tremplin 2018 se tiendra le samedi 28 avril au Théâtre d’Orléans, où les trois groupes [...]

Festival Emergences, ça commence samedi 11 novembre !

Fruit du partenariat entre l’école Jazz à Tours et le Petit faucheux, le festival Emergences se tiendra cette année à Tours et dans son agglomération du 11 au 18 novembre, avec encore un joli programme.

Avec son “Tribute to Art Blakey”, Tony Allen
sera à l’Espace Malraux de Joué-lez-Tours le 14 novembre
Une douzaine de concerts, avec [...]

“Joue la collectif”, une initative régionale en faveur du jazz

Le Petit Faucheux, Capsul et le Tricollectif s’associent pour organiser une tournée en région Centre Val de Loire. Les différents groupes de ces deux collectifs, les plus dynamiques du territoire, tentent ainsi d’être prophètes en leur pays…

Quand le Tricollectif investissait la Générale, à Paris (photo d’archives)
Pour valoriser les musiciens régionaux et montrer le vitalité du [...]

Samedi 11 mars, le Joe Lovano Classic Quartet est à Tours

Quand un maître du saxophone revisite ses influences be-bop. Une jolie programmation signée le Petit faucheux… “hors les murs” !

Auteur d’une œuvre impressionnante, tant par sa diversité que par sa sensibilité, Joseph Salvatore Lovano est l’un des grands du saxophone en ce début de XXIe siècle.
Né en 1952 à Cleveland, il fut très tôt pris par [...]

Au Petit faucheux de janvier à mai, une moisson de concerts !

Le Petit faucheux, à Tours, est l’une des six “Scènes de Musiques Actuelles” spécialisées en jazz et musiques improvisées. Outre ses activités d’accompagnement des artistes et son action culturelle, c’est un lieu d’une capacité de 200 places dont la programmation marie promotion de jeunes talents et accueil de hautes figures du jazz. Demandez le programme !

Mercredi [...]

“Emergences” à Tours, nouvelle édition

Du 10 au 18 novembre le festival Émergences prend d’assaut les salles de spectacles et les bars de Tours et de l’agglomération Tourangelle. Avec pas mal de beau monde, d’ici et d’ailleurs !

John Scofield, sur scène le 10 novembre
Initiative conjointe de Jazz à Tours et du Petit faucheux, Emergences fête cette année sa 15e édition, avec huit soirées. Et [...]

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    wideopenDepuis “Circling Around”, sorti en janvier 2016 (voir onglet “Dans les bacs”), Nicolas Serret a fait du chemin. En quintet, Earz!5tet, il sort ces jours-ci un nouvel enregistrement, Wide Open. Toutes les compos sont de lui, ce qui n'est pas forcément courant pour un batteur. Julien Bertrand à la trompette et Stéphane Moutot aux saxos ténor et soprane prêtent leur souffle à ces morceaux tous basés sur de solides mélodies. Naviguant entre jeu écrit et moments très libres (Le chat et la tartine), ils trouvent tous deux le son juste pour construire la musique du groupe, avec de très beaux dialogues (Sweven). Etienne Déconfin, excellent dans ce jazz bien charpenté, fait l'intermédiaire entre rythme et mélodie. Très présent, il apporte finesse de jeu et lyrisme. François Gallix à la contrebasse galope comme au bon vieux temps du bop, mais sait être très inspiré lorsqu'il se lance dans de solides impros. Quant à Nicolas, il domine son affaire dans cette musique qui sort de son esprit, se réservant un petit morceau en solo doux et brillant (Childrum). Un jazz inscrit dans la tradition, un jazz nerveux, dynamique mais aussi plein de belles promenades dans des mélodies évocatrices. Un très beau morceau final rassemble le quintet dans un dialogue de groupe très réussi. BC (Jazzanas / earz5tet@gmail.com)

    shijin Quatre grands musiciens se sont « retrouvés » pour un enregistrement qui aurait pu être tiraillé par chaque personnalité, tant les identités sont fortes. Mais il n'en est rien. Shijin, l'objet qui en découle, est d'une très belle cohérence. Le terme renvoie à une symbolique orientale des quatre points cardinaux. Et ce n'est pas sans rapport à la façon dont le cd a été construit. Après avoir mis au point les thèmes lors d'une résidence à Tourcoing, ils ont préparé l'enregistrement chacun chez soi. Laurent David à la basse et Stéphane Galland à la batterie ont enregistré à Paris les lignes rythmiques. Malcolm Braff au piano et Fender Rhodes a ajouté ses pistes mélodiques à Chamonix et Jacques Schwarz-Bart a joué du saxo dans un studio de Boston. Ce morcellement de jeu reste totalement transparent dans l'écoute. Stéphane, qui a en ce moment plusieurs actualités de sorties de cd, est impressionnant de précision et d'efficacité (Anemoi ou Afro Bear), dans des rythmes complexes dont il a une parfaite maîtrise. Laurent, très présent sur presque tous les morceaux, semble dialoguer avec le saxo (The Bait). Le claviériste newyorkais trouve des mélodies prenantes. Inventif sur tous les morceaux, il donne une couleur et une profondeur au groupe que son aisance rend très efficace. Son jeu au Fender (Blitzt's z'züri ?) atteint par moment d'étonnantes tonalités de guitare. Quant à Jacques Schwarz-Bart au saxo, il montre brillamment mais sans esbroufe sa chaleur caribéenne. Malgré la distance entre eux, ces musiciens dialoguent avec une aisance communicative et créent un jazz mélodieux et riche, plein d'images et de groove nerveux qui parfois donne envie de danser, parfois émeut par sa profondeur. Le groupe n'a pas de nom, mais le son collectif de cette musique ne fait aucun doute. Une très belle expérience ! BC (Alter-Nativ – Socadisc)

    moving-people-visuel-sticker-france-musique-bord1 Riccardo Del Fra, contrebassiste responsable du Département Jazz et Musiques Improvisées au Conservatoire National Supérieur de Paris, trouve toujours le temps de composer et de jouer. Il sort un enregistrement, largement inspiré par son empathie pour les migrants, Moving people. Ses thèmes mélodieux, forts comme des musiques de film (d'ailleurs, Riccardo en a fait une multitude), donnent une couleur de base à chaque morceaux. Les images sont souvent évoquées dans les titres (« Ressac », ce petit enfant mort sur une plage grecque, « The Sea Behind », « Children Walking Through a Minefield »). Le premier morceau, éponyme de l'album, a un son de big band : du collectif, des reprises, des chorus. Et pourtant ils ne sont que sept à jouer ce thème nostalgique, petite musique répétée qui prend une ampleur remarquable. On rentre donc tout de suite dans la cohésion du groupe. Et puis chacun s'affirme. Kurt Rosenwinkel, une sorte de « guitar hero » échappé des seventies, se lance dans de grands riffs clairs et romantiques, comme les aimait le jazz-rock. Rémi Fox au saxo joue avec lui, et tous deux, dans « The Sea Behind », construisent un son commun extraordinaire. Son collègue Jan Prax, très présent dans le groupe, apporte un deuxième souffle. Le trompettiste Tomasz Dabrowski affirme sa touche puissante dans l'impro (« Ressac »). Le batteur Jason Brown assure la rythmique, tandis que Carl-Henri Morisset au piano se fait tour à tour accompagnateur du groupe, soliste ample et magnifique ou improvisateur nerveux, inventif et riche. Quant à la contrebasse, en solo ou en groupe, elle fait résonner une vibration qui va droit au cœur. L'enregistrement est construit comme un roman, avec un épilogue qui reprend le thème du début, suivi d'une conclusion lyrique à la contrebasse seule. Du très grand jazz, original et généreux. BC (Cristal Records – Sony Music Entertainment)

    big-heart De loin en loin, il nous vient d'Amérique du nord la révélation d'un nouvel orchestre résolument novateur sans pour autant renier les fondamentaux du genre « big-band ». C'est à nouveau le cas avec le Big Heart Machine, orchestre de dix-huit musiciens 100 % brooklynien placé sous la houlette du compositeur et saxophoniste Brian Krock. Le disque est produit par Darcy James Argue, le chef prodige du « Darcy James Argue's Secret Society », et l'on comprend très vite ce qui a pu le séduire dans cette musique si proche par l'esprit – et le « style » – de la sienne, fusion improbable mais parfaitement réussie du jazz et de la musique contemporaine sous influence heavy metal ! Véritable morceau de bravoure, emblématique de cette esthétique, « Tamalpais » est une suite en cinq mouvements inspirés par la beauté menacée du mont Tamalpais en Californie. Elle permet au compositeur et à ses brillants acolytes de donner toute leur mesure, au service d'une musique très écrite autant que largement improvisée et qui dessine, comme chez Darcy, un univers singulier, aux sonorités prenantes et au discours très séduisant. Après Maria Schneider, Christine Jensen, Marianne Trudel, Darcy James Argue… au panthéon de ceux qui osent aujourd'hui la formule big-band pour en renouveler le genre en profondeur, il faudra désormais compter avec ce « Big Heart », efficace machine de guerre à la conquête d'un univers musical totalement original. JLD (Disponible sur le site du groupe, ici.)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Nouveauté cd

    pub-sirocco

    A ÉCOUTER
    “Silence after blow up”
    Cliquez ici

  • Agenda Jazz


    SAMEDIS DU JAZZ 2018-2019 samedis LA 10e SAISON !
    8 déc : Noemy Lhomme 5tet
    12 jan : JC Acquaviva Trio
    9 fév : Oggy & The Phonics
    2 mars : Duo Lev-Yulzari
    6 avril : Philippe Macé 4tet
    11 mai : Dub-Dub
    8 juin : Projekt Big-Band
    Concert à 15 h au Théâtre d'Orléans. Entrée libre.


    Du jeudi 8
    au vendredi 16 novembre

    onj FESTIVAL EMERGENCES (Coproduction Petit faucheux / Jazz à Tours). Avec l'Orchestre National de Jazz (le 8 à 20 heures au Petit faucheux à Tours), Jowee Omicil (le 9 à 20 h 30 à La Pléiade, La Riche), Elodie Pasquier solo (le 10 à 16 heures l'Hôtel Goüin, à Tours), le Duo Florent / Perrudin (le 10, à 17 h 30, HQ), Gilad Hekselman’s ZuperOctave + H ! (le 13 à 20 heures au Petit faucheux), Le Barathon Emergences (Duo Garcia + Pottok on the Sofa + Tinkty Boom + Troisième Démarque, le 15 à partir de 18 heures dans les bars de Tours ), Ultra Light Blazer + Restitution de résidence pédagogique (le 16 à 20 heures au Petit faucheux).

    Mardi 13 novembre
    JAM SESSION. Autrement dit “bœuf”. Cette deuxième Jam session sera coordonnée par Laurent Desmurs, pianiste. Au programme, des morceaux simples et sympas (All blues, Blue monk, Aline, Elisa, J'aime les filles...) afin que tout musicien, même débutant, puisse venir jouer sur scène ! Proposé par Musique & Equilibre, à 19 h 20 à l'Argonaute, 73, bd Marie-Stuart à Orléans. Gratuit.
    02 38 54 81 91

    Mercredi 14 novembre
    DUO RABESON-CHAVEZ. Avec Ella Rabeson, chant, Ivan Chavez, guitare. Proposé par Improphile, dans le cadre de ses “Mercredis du Jazz”. A 19 heures au bar “Le Fitzgerald” de l'Hôtel Jean-de-Beauce (1, place Pierre-Semard) à Chartres. L'entrée est libre, avec bar et restauration sur place. Toutes les infos sur improphile.com

    Jeudi 15 novembre
    jcb B. POWELL, O. PETERSON… Soirée dédiée au grands pianistes du jazz, avec Jean-Christophe Briant : piano ; Patrick Filleul : batterie ; David Salesse : contrebasse. A 19 heures au bar le 44 de l'hôtel Mercure (“Jazz au 44”), quai Barentin à Orléans. Bar et petite restauration.

    Vendredi 16 novembre
    TJB TRIO. Avec Claude Tissendier, saxophones ; Sébastien Janjou, guitare ; Andréï Bizioukine, contrebasse et chant. Autour d’un répertoire 100 % swing (George Gershwin, Cole Porter, Duke Ellington…). En soirée au Bateau-Lavoir (formule dîner-concert), quai du Châtelet à Orléans. Renseignements au :
    02 38 88 93 23

    Vendredi 16 novembre
    AD LIBIDO (spectacle musical burlesque), avec Vincent Mitterrand et Marc André, trompette ; Vincent Harnois, trombone ; Pascal Benech, trombone basse. A 20 h 30, à l'Espace Pierre-Lanson de Saint-Denis-en-Val. Entrée 8€ / 4€, gratuit moins de 12 ans. Réservation possible au :
    06 62 00 06 99

    Samedi 17 novembre
    FESTI'CHANTE. Six ateliers de pratique vocale (improvisation vocale et composition instantanée, chant oriental pour les nuls !, technique vocale en chœur, gospel, scat / jazz vocal en onomatopées, harmonies et harmoniques). Par le Cepravoi, à la Maison de Bégon de Blois. Le site du Cepravoi.

    Dimanche 18 novembre
    CALIFORNIA ROAD (quintet de Nicolas Peslier ; hommage aux grands guitaristes californiens : George Benson, Wes Montgomery, Boogaloo Jo Jones, Billy Butler, Bill Jennings). A 17 heures au Tivoli (2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis). Réservations auprès du Hot Club, 222, rue des Hauts-de-Viroy, 45200 à Amilly. 17 € le concert. hotclubgatinais.fr

    Dimanche 18 novembre
    MATHIAS LÉVY TRIO (hommage à Stéphane Grapelli). Proposé par After The Crescent, à 17 heures au Théâtre Jacques-Cœur à Bourges. 02 48 20 86 05

    Jeudi 22 novembre
    ANIMAL (F. Fourneyron / J. Florent / S. Darrifourcq) + Benjamin Dousteyssier “I, Eye, Aye”. A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.

    Jeudi 22 novembre
    mirabassi GIOVANNI MIRABASSI TRIO invite Sarah Lancman (chant) et Toku (trompette, chant). A 20 h 30 à l'Equinoxe, Scène nationale, de Châteauroux.
    02 54 08 34 34.

    Vendredi 30 novembre
    CA TRICOTE AU THÉÂTRE ! Avec Quentin Biardeau et Eric Chenaux, puis le Théo Ceccaldi Trio Django. Proposé par le Tricollectif et la Scène nationale d'Orléans, à 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. Le site de la Scène nationale.

    Vendredi 30 novembre
    TRIO COURTOIS / ERDMANN / FINCKER “Love of life”) + Aruán Ortiz. A 20 heures au Petit faucheux, 12, rue Léonard-de-Vinci à Tours.
    02 47 38 67 62. Leur site, ici.


    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com