Ô JAZZ ! Infos

Pour que vivent le jazz et les musiques voisines du jazz, à Orléans et en région Centre-Val de Loire

Payday Loans

Entries Tagged ‘Tricollectif’

Le Tricollectif fait une OPA sur Vague de Jazz !

“Vague de Jazz”, c’est du 26 au 29 juillet au Sables d’Olonne, en Vendée. Un festival qui fait cette année la part belle aux formations issues du collectif Orléano-parisien “Tricollectif”.

Le Grand Orchestre du Tricot
(février 2015, Théâtre d’Orléans – photo Jean-François Grossin)
Ca commencera le mercredi 26 juillet avec le Quatuor Machaut (Quentin Biardau, Gabriel Lemaire, Francis Lecointe, [...]

Soirées Tricot fin avril, un nouveau rendez-vous à La Générale

Le collectif orléano-parisien Tricollectif (Roberto Negro Trio, Walabix, Kimono, Quatuor Machaut, La Scala, Théo Ceccaldi Trio…) remet ça ! Au lendemain de Jazz or jazz, il propose du 24 au 30 avril une vingtaine de concerts et rencontres à La Générale, 14, avenue Parmentier à Paris XIe (M° Voltaire).
Le programme intégral est ici

“Joue la collectif”, une initative régionale en faveur du jazz

Le Petit Faucheux, Capsul et le Tricollectif s’associent pour organiser une tournée en région Centre Val de Loire. Les différents groupes de ces deux collectifs, les plus dynamiques du territoire, tentent ainsi d’être prophètes en leur pays…

Quand le Tricollectif investissait la Générale, à Paris (photo d’archives)
Pour valoriser les musiciens régionaux et montrer le vitalité du [...]

Théo Ceccaldi, une passionnante interview sur Citizen Jazz

Théo Ceccaldi aux Samedis du Jazz, dans le cadre des “Soirées Tricot”
(Hommage à Lucienne Boyer, Théâtre d’Orléans en 2015) Photo Christophe Esnault

“Ce qui m’intéresse est de chercher avec mon violon la palette la plus large possible de nuances, de timbres, de dynamiques, d’extra-sons puis de les utiliser à propos, au service d’un moment choisi. Oui, [...]

Au 108 mercredi 9, un quartet américano-Tricot !

A l’occasion de la tournée du groupe américain “Folklords”, le guitariste Owen Stewart-Robertson (Los Angeles) et le saxophoniste Peter Hanson (New York) font halte à Orléans le 9 novembre.

Le guitariste Owen Stewart-Robertson
Owen Stewart-Robertson et Peter Hanson font partie du collectif expérimental new yorkais “After Party”. “After Party” travaille sur des évasions sonores électroacoustiques et [...]

Première “soirée Tricot” à la Scène Nationale

Après un jeudi d’ouverture au 108 et à la Médiathèque, les soirées Tricot se sont installées vendredi à la Scène Nationale d’Orléans. Avec toujours l’ambiance accueillante, le bistro ouvert par Gérard Bedu et les concerts du collectif de plus en plus élargi. Très tôt dans l’année, le public n’a pas encore pris le pli. Réveillez [...]

“Soirées Tricot”, le retour ! Du 8 au 11 septembre à Orléans…

Le collectif musical orléano-parisien “Tricollectif” revient aux sources. Accueillies par la Scène nationale d’Orléans, avec des incursions aux 108, à la Médiathèque et dans les rues d’Orléans, les “Soirées Tricot” proposent une grosse vingtaine de rendez-vous musicaux, dont un “Samedi du Jazz”, avec ô jazz ! (samedi 10 à 15 heures salle Touchard).

Les “petites mains” du [...]

  • ô jazz ! est sur Facebook

    Ojazz logo Retrouvez-nous d'un simple clic sur le “bouton” ci-dessus.
  • Dans les bacs

    bari On l'avait découvert à Orléans aux “Samedis du Jazz”, avec Sonia Cat-Berro. Le saxophoniste Gilles Barikosky vient de sortir son deuxième cd en leader, Weeping Willow. Un quartet, avec Romain Pilon à la guitare, Matyas Szandai à la contrebasse et Antoine Paganotti à la batterie. Onze morceaux qui mélangent compos du leader et reprises. Normal : Gilles est vraiment ancré dans le jazz du XXe siècle, le post be-bop, le hard bop, toute cette musique qui a suivi l'éclatement des années soixante. Le nom lui même l'indique, titre d'un rag de Scott Joplin. Mais il est aussi en plein dans le son actuel, dans des arrangements d'aujourd'hui. La fluidité de son phrasé, très attachante, lui permet de se promener avec une grande élégance dans des thèmes construits et développés judicieusement, évocateurs de jardins secrets qu'il ouvre à l'auditeur. Et ses partenaires vont dans le même sens, comme dans ce morceau éponyme du cd, “Weeping Willow”, où Romain à la guitare alterne avec le saxo, où Antoine à la batterie souligne la ba(l)lade, où Matyas en éclaire l'originalité. Sans heurts, sans discorde. Super agréable... Les reprises sont une véritable réappropriation, comme cette “Lady Sings The Blues”, propice à une émotion touchante. La grande maîtrise de ces quatre musiciens fait de “Weeping Willow” un très beau moment de jazz. BC (Note One Label)

    dreams-and-daggers Voilà un album qui brille par son originalité sur la forme et son classicisme sur le fond ! Dans Dreams an Daggers, tout est de la main de l'artiste, de la pochette au double live en passant par le livret. C'est indéniablement pour Cécile McLorin Salvant l'opus de la maturité, avec des reprises de standards qu'elle transcende de son talent de diva en devenir, mais aussi des compositions originales où elle utilise toutes les facettes de sa voix expressive d'actrice de la scène. Les influences de ses grands "ancêtres" vocalistes du XXe siècle  sont certaines, mais la chanteuse sait les sublimer pour être elle-même dans toute sa lumineuse personnalité et sa musicalité propre. La première partie de l'album est de facture assez classique dans les interprétations et les accompagnements, alors que la seconde est plus créative, avec l'apport ponctuel de cordes classiques et la majestueuse reprise d'une chanson de Joséphine Baker "Si j'étais blanche". Le public du Village Vanguard (où l'album a été enregistré, à New York) était aux anges, et nul doute que ceux qui vont mettre sur leur lecteur ce magnifique double album auront la même félicité. On pourra également lire le très éclairant entretien publié dans le supplément "All that jazz" inclus dans le “Jazz Magazine” d'octobre 2017. Enfin, pour celles et ceux qui voudront la (re)découvrir sur scène, elle sera aux Lobis à Blois le 11 janvier 2018. DB (Mack Avenue Records)

      source
    Matthieu Metzger aux saxos et Paul Brousseau au piano viennent de sortir un cd en duo, intitulé Source. Camarades de conservatoire, ils se connaissent depuis des années et ont participé ensemble à des projets importants. Séparément, ils ont beaucoup tourné avec des collaborations marquantes, Marc Ducret entre autres ou l'ONJ de Daniel Yvinec. Partenaires en musique et amis dans la vie. Et ça se sent. Dans ces quinze morceaux qui partent tous d'un thème écrit mais développent aussi beaucoup d'improvisation, leur connivence fait le ciment. Duo acoustique bien sûr, aux allures très aériennes, la fluidité de cette “Source” les entraîne très loin dans l'expression mais leur immense savoir-faire les garde sur terre, dans un contrôle discret de cette énergie qui les traverse tous les deux. Un tel duo est un exercice difficile, souvent très impudique. Les musiciens sont obligés de se mettre à nu pour construire leur échange, et Matthieu comme Paul le font très pudiquement. Leur grande délicatesse (“Thollot's Rapsody”, en hommage au grand Jacques) ou leur lyrisme discret mais émouvant (“Le plateau de Thorus”) convainquent et tiennent en haleine. Loin d'un jazz de l'esbroufe ou de la surenchère, un très beau moment confidentiel, intelligent et prenant, de deux musiciens en pleine maturité. BC (Emouvance - Absilone-Socadisc)

    image1 Si vous manquez d'idées pour le père Noël et/ou si vous aimez le jazz (ce qui n'est pas incompatible !), passez commande du coffret 100 ans de Jazz qui vient de paraître aux éditions Atlas en co-édition avec le journal Le Monde. Il renferme en effet le livre de Philippe Margotin résumant la vie et l'œuvre des plus grandes pointures du jazz, ainsi que deux albums réunissant les meilleurs morceaux des grands musiciens de la période 1917-2017. Bien sûr, ce n'est ni une encyclopédie ni un dictionnaire, mais un panorama brillant et bien illustré d'un siècle de jazz américain et européen. Munissez-vous quand même de bonnes lunettes ou d'un bon éclairage, car si les photos sont de belle qualité, l'encrage des textes est peu accentué et on peine pour les lire. C'est juste une négligence (chinoise) d'impression : dommage. Le père Noël dépensera 45 euros maxi pour ce coffret à mettre sous le sapin ! DB (co-édition Atlas/Le Monde)

    mikesterntrip On l'avoue : on a une tendresse particulière pour Mike Stern, cet éternel jeune homme qui fit ses armes avec “Blood Sweat and Tears” avant de rejoindre Miles Davis puis de mener la carrière solo que l'on sait. Tendresse ravivée depuis que l'on a appris l'accident qui, en 2016, à cause d'une sale double-fracture au bras, a failli nous priver à jamais de ce guitariste tellement attachant. Alors, au moment où il fait son retour après plusieurs opérations, on se précipite sur son Trip et l'on se retrouve aussitôt en terrain familier. C'est que M. Stern, depuis des décennies, déroule avec une admirable constance le fil d'une même inspiration mélodique, beaux thèmes qu'ils offre ici en partage à certains de ses complices de toujours, du batteur Dennis Chambers au trompettiste Randy Brecker, en passant par Bill Evans (le saxophoniste) et Leni Stern (son épouse à la ville, au n'goni, sorte de luth d'Afrique de l'Ouest). En tout dix-huit invités, si l'on a bien compté ! Ce voyage avec le guitariste est un plaisir renouvelé. Une balade en amical compagnonnage au fil de onze nouvelles compositions avec un homme qui, en dépit du succès, est resté fidèle à lui-même et à l'esprit de sa musique, ainsi qu'en témoignent régulièrement ces concerts sans chichis qu'il donne au 55 Bar à New York, où il débuta. Alors, certes, ce nouvel album n'a rien de furieusement original. Stern fait su Stern ! Mais c'est un bon petit cru, bien gouleyant : on ne passe pas sa vie à boire du Château-Margaux, on s'en lasserait… JLD (Heads Up International)

    BC : Bernard Cassat
    CE : Christophe Esnault
    DB : Daniel Buon
    DD : Dominique Derenne
    JLD : Jean-Louis Derenne

    >>>Et plus de CD dans les bacs d'ô jazz ! en cliquant ici
  • Nos articles récents

  • Nos rubriques

  • Nouveauté cd

    ucm-sousc-site1col-image
  • Agenda Jazz


    SAMEDIS DU JAZZ 2017-2018 samedis-ce-copie 07/10/17 Boyer-Samuelito
    04/11/17 Serge Lavalette Trio
    09/12/17 Trio Initiatives
    13/01/18 Jazz Meeting Trio
    10/02/18 Omer Pulse
    10/03/18 Duo Leny-Saitham
    21/04/18 Delaunay Trio Pop
    12/05/18 Antoine Hervier Trio
    02/06/18 Z Comme
    Concerts à 15 heures, Hall du Théâtre d'Orléans, Gratuit
    samedis
    Programme complet ici.


    Jeudi 23
    au samedi 25 novembre

    JAZZ AU THÉÂTRE. Avec Myles Sanko, Deva Mahal, “The Como Mamas”, Melanie de Biasio, Romane… Au Théâtre municipal, 6, rue Denecourt à Fontainebleau (Seine-et-Marne). Le site internet, ici.

    Jeudi 23 novembre
    JAZZ KOMET. Duo David Kozak, piano, et Sandrine Maite-Médeau, voix (standards et compositions originales). A partir de 20 heures, en formule dîner-concert au restaurant le 128, route d'Orléans à Olivet.
    02 38 66 18 40

    Jeudi 23 novembre
    DAGOIS-DECOLLY (duo avec Antoine Dagois, piano, et Stéphane Decolly, basse). Proposé par l'association Minora en partenariat avec l’espace culturel “La Ruche en Scène” et l’association “Scènes au Bar”. A 20 h 30 à La Ruche en Scène, 24 bis, rue de la Tour Neuve à Orléans. 9 € et 5 €. Buvette sur place. 06 72 83 55 44

    Vendredi 24
    au dimanche 26 novembre

    JAZZ MANOUCHE. Avec les groupes régionaux Viaggo Trio Swing, Gadjo Duo Plus, Ticket to Swing… et les Parisiens de Swing Vibration. Festival proposé par “Saint-Doulchard Autrement”, au Centre socio-culturel de Saint-Douchard (Cher). Buvette et “grignotis” sur place ; petite restauration le samedi. 07 70 98 87 64

    Vendredi 24 novembre
    JAZZ MEEETING TRIO. Avec Jean-Jacques Ruhlmann (saxophone soprano), Olivier Cahours (guitare acoustique) et Alain Grange (violoncelle). A 20 h 30, au Moulin du Plateau, à Saint-Prest (au nord-est de Chartres, dans l'Eure-et-Loir). En partenariat avec l’association Improphile. 15 €, réduit 12 €. Réservations : 06 70 19 92 15

    Vendredi 24
    et samedi 25 novembre
    DUO TRUPIN-VIALA (Cie Artango, avec Jacques Trupin, bandonéon, et Vincent Viala, piano). A 20 h 30 au Théâtre Clin d’Oeil, 12, rue de la République à Saint-Jean-de-Braye. 02 38 21 93 23

    Samedi 25 Novembre
    SOIRÉE TOUT FEU TOUT SWING. A la salle de la Cigogne (rue de la Cigogne, Orléans sud) à Orléans. A 20 h 30, atelier Charleston ; à 21 heures, soirée Swing avec le groupe Stickerswing Orchestra. Tarif 12 €.
    Infos ici.

    Samedi 2 décembre
    VOLGA / DAS KAPITAL. Dans le cadre des “Soirées Tricot” proposées par le Tricollectif sur l’ensemble de la saison. A 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. www.scenenationaledorleans.fr

    Samedi 2 décembre
    gp GUILLAUME PERRET (saxophone jazz ; nominé aux Victoires du Jazz 2012). A 20 h 30 au Centre Culturel La Passerelle, 57, bd Lamballe à Fleury-les-Aubrais.
    02 38 83 09 51

    Dimanche 3 décembre
    RYTHM & BLUES. Avec le quintet de Sax Gordon (Detroit-USA). Proposé par le Hot Club du Gâtinais (06 10 61 79 20), à 17 heures au Tivoli, 2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis. Touts les infos ici.

    Jeudi 7 décembre
    ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ (avec son programme “Oslo”). À 20 heures, à l'Auditorium de la Maison de la Culture, 34, rue Henri-Sellier à Bourges (Cher).

    Jeudi 7 décembre
    MES DEUX L. Vincent Viala, piano solo. Première partie : “D’Ici Oud Ailleurs” (François Rascal, oud). A 20 h 30, MJC d'Olivet, le Moulin de la Vapeur à Olivet.

    Samedi 9 décembre
    Trio Initiatives (autour de l'album “Initiatives”, sorti en 2017). Avec Jean-Christophe Cholet (piano), Gildas Boclé (contrebasse), Quentin Cholet (batterie). Proposé, dans le cadre des Samedis du Jazz (Scène nationale d'Orléans / ô jazz !), à 15 heures, hall du Théâtre d'Orléans.

    Dimanche 10 décembre
    sarah-m SARAH MCKENZIE. Jazz vocal / Piano (la “nouvelle Diana Krall”). Concert à 18 heures. All that Jazz (Les Lobis), 12, avenue du Maréchal- Maunoury à Blois. 02 54 44 41 80. www.allthatjazz.fr

    Dimanche 10 décembre
    JESSE DAVIS QUINTET. Proposé par le Hot Club du Gâtinais (06 10 61 79 20), à 17 heures au Tivoli, 2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis. Touts les infos ici.

    Vendredi 15
    au dimanche 17 décembre

    BLUES & BOOGIE. Trois concerts avec Franck Muschalle (piano) en quartet. Proposé par le Hot Club du Gâtinais (06 10 61 79 20), à 20 h 45 (les 15 et 16) et à 17 heures (le 17) au Tivoli, 2, rue Franklin-Roosevelt à Montargis. Touts les infos ici.

    Dimanche 17 décembre
    BRASS BAND VAL DE LOIRE (sous la direction de Jérôme Genza). A 16 heures en l'église Saint-Donatien, rue de la Charpenterie à Orléans. Entrée libre.

    Mercredi 20 décembre
    MÉTANUITS / FIL. Dans le cadre des “Soirées Tricot” proposées par le Tricollectif sur l’ensemble de la saison. A 20 h 30 au Théâtre d'Orléans. www.scenenationaledorleans.fr

    Dimanche 31 décembre
    RÉVEILLON SWING. Organisé par SwingChap' en partenariat avec l'Arcas. Au menu : le groupe de swing “Billy Collins Swing In Paris Orchestra”, sous chapiteau chauffé avec piste de danse et buffet traiteur. Sans oublier le bar à champagne et les cotillons ! A 21 heures à l'Arcas, 2, rue du Vieux-Bourg à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Entrée (buffet + concert) : 38 €. Inscription par téléphone (06 80 26 63 40) avant le 15 décembre.

    Et plus de sorties jazz en cliquant ici

    Et au-delà du jazz, d'autres sorties à Orléans et autour grâce au blog de Clodelle
  • A visiter

  • Jazz Radios

  • Soutenez ô jazz !

    appel-dons-web1 xx
  • Nous contacter

    Vous êtes un groupe, un organisateur de concert, un amateur éclairé… vos infos nous intéressent ! contact.ojazz@gmail.com

    VOUS UTILISEZ INTERNET EXPLORER ? CE SITE VOUS PARAIT ILLISIBLE ! ADOPTEZ FIREFOX, C'EST MAGIQUE !
    En suivant ce lien.

    SUIVEZ aussi toute l'actualité d'ô jazz ! en vous abonnant à notre fil d'info Twitter sur :
    www.twitter.com/actuojazz